13 tagged articles Final Fantasy

01/06/2014

Mass Effect 3

Bienvenue sur mon blog spécialisé Jeu Vidéo et accessoirement Japon.
 
Vous trouverez ici des tests sur diverses plateformes de jeu vidéo, des dossiers sur les plus grands studios et série de jeu, des vidéos faites par mes soins, mais aussi des bilans des plus importantes conférences et autres événements du domaine vidéoludique.
Pour ce qui est du côté japonais, vous pourrez lire des articles culturels ainsi-que d'autres centrées sur l'animation japonaise et les mangas.

Mon but est de partager mes passions tout en tentant de mieux vous faire découvrir l'univers des Jeux Vidéo, j'espère que vous apprécierez votre visite. Cependant, je dois avouer que par ce blog j'espère pouvoir montrer mes capacités de rédactrice afin d'un jour réaliser mon rêve et devenir journaliste dans le Jeu Vidéo. J'ai notamment été rédactrice bénévole chez l'association BlizzCorp, qui n'existe plus aujourd'hui. 
Si vous aimez mes articles partagez-les, vous m'aideriez beaucoup.

Pour vous tenir informé de mon actualité, vous pourrez me trouver sur YouTubeFacebook et Twitter.

Pour toute question, rendez-vous sur cet article.
Ci-dessous mes Trophées avec mon ID PSN. Si vous voulez devenir mon ami sur le PSN envoyez-moi préalablement un message, je vous ferai la demande moi-même.


Ci-dessous un Sommaire (la version mobile est désordonnée à cause du format) et un Lexique sur ce lien pour vous permettre de comprendre les termes spécifiques du jeu vidéo.

Plateformes :                                              Rubriques :

PlayStation 1                                                    Anime / Manga 
PlayStation 2                                                    Coup de Coeur  
PlayStation 3                                                    Culture Japon   
PlayStation 4                                                    News Gaming 
- PlayStation Portable                                       Histoire du Jeu Vidéo
- Nintendo DS                                                     - Interview  
- Nintendo 3DS                                                   Let's Play & Démo 
- Wii                                                                       Ce que les Jeux Vidéo nous inspirent...
PC                                                                        Informations Hebdomadaire
- Android                                                                                    

Classification :                                    Grandes Séries :

Tous publics                                                      - Assassin's Creed    
3+                                                                         - Crash Bandicoot         
7+                                                                         - Dragon Age      
12+                                                                       - Dynasty Warriors   
16+                                                                       - Final Fantasy  
18+                                                                       - Kingdom Hearts      
                                                                                 Les Sims         
Genres :                                                             - Life is Strange
                                                                                 - Mass Effect
- Action                                                                   Medal of Honor                                     
- Aventure                                                               - Naruto                                 
- Autre                                                                      - Professeur Layton                                        
- Beat'em all                                                            - Star Wars                                   
- Combat                                                                   Sword Art Online                                      
Course                                                                    - Tekken                                        
FPS (First Person Shooter)                                - Tomb Raider  
- Gestion                                                                      
- Infiltration                                                                   
- MMO (Massively Multiplayer Online)                         
- Party Game
- Plate-forme
- Réflexion
- RPG (Role Playing Game)
- Simulation
- Sport
- Stratégie
- Survival-horror
- TPS (Third Person Shooter)

Final Fantasy V - 1992 06/02/2015

Final Fantasy V - 1992
Posté en février 2015
Éditeur & Développeur : Sony Computer Entertainment / Squaresoft
Genre : RPG
Classification : 12+
Plateforme : NES, PS1, GBA, PS3 / PSP (PSN)
Testé sur : PS3 et PSP
Nbr. de joueur : 1

Ce Final Fantasy nous met dans la peau de Bartz, un jeune voyageur qui lors d'un de ses périples va rencontrer Reina et Galuf, puis plus tard Faris. Ils deviendront alors les guerriers de la Lumière, et auront pour tache de sauver le monde des ténèbres en empêchant la destruction des cristaux élémentaires et en éliminant le mal à sa source.
 
Jouabilité : 5/5

Nous voilà à la tête d'une équipe de quatre personnages dont nous devons gérer l'évolution via l'expérience et les niveaux, mais aussi en choisissant leurs classes entre guerrier, berseker, voleur, ninja, sorcier, mage rouge, bleu ou blanc, invokeur, etc. Ce qui nous laisse énormément de possibilité pour créer une équipe d'exception. Le système de combat fonctionne avec une ATB (Active-Time-Battle) et nous devons choisir parmi les compétences de nos personnages qui sont relativement nombreuses, les stratégies aussi variés qu'efficaces sont bien au rendez-vous. Les équipements nous permettent aussi d'améliorer encore les capacités de nos personnages, mais pour cela il faudra dépenser des GP dans les boutiques des différents villages ou explorer des donjons. Autrement dit, l'exploration est essentiel et nous avons alors accès à quelques moyens de locomotion comme un Chocobo, un bateau ou encore un dragon. Nous pourrons donc progresser en toute tranquillité dans la quête principale comme dans les quêtes annexes, ceci moyennant quelques efforts pour augmenter le niveau de notre équipe.

Graphismes : 4.5/5

Nous sommes ici dans un jeu en 2D, un graphisme classique, mais vaste avec diverses lieux comme des forets, déserts, mers, ou montagnes. Les personnages sont différents et variés (il est rare de voir des PNJ exactement identiques), de plus la tenue de nos personnages change selon leur classe (un point positif car elle nous permet de bien les différencier).
 
Final Fantasy V - 1992

Bande-son : 4.5/5
 
La bande-son est un élément essentiel dans l'immersion du joueur et ce jeu ne fait que le confirmer. Les musiques sont rythmées et variées, elles nous plongent dans des phases de mystère, d'aventure, de danger, et aussi d'émotion. Les bruitages sont aussi une réussite, bien qu'ils ne soit pas très nombreux. Malgré les moyens de l'époque, nous avons ici un travail incroyable et somptueux qui peut encore surpasser des bandes-sons actuelles.

Temps de jeu & Scénario : 4/5

La durée moyenne de ce jeu est proche des 50 heures, une durée habituelle et appréciable de la majorité des RPG. Le scénario est aussi un classique du style, quatre héros devenant les guerriers de la Lumière et devant détruire le mal, mais le tout agrémenté de personnages uniques, sans oublier des nuances d'humours et de suspens. Simple mais efficace.


Bilan : 18/20

D'une autre génération, ce jeu reste un classique de part sa jouabilité, son scénario et sa durée. Il reste indémodable malgré les années.
 
Avis Perso :
 
Au départ ce Final Fantasy ne figurait pas sur la liste des Final Fantasy auxquels je voulais jouer. Mais en jouant à Dissidia : Final Fantasy j'ai pu découvrir le héros du jeu, Bartz, et je l'ai bien aimé. De ce fait j'ai eu envie de connaître son histoire. Il me semble que c'est la première que je jouais en 2D sur une console de salon, mais je dois avouer que j'ai été ravi de découvrir la richesse des classiques du RPG comme celui-ci. On y retrouve toutes les mécaniques des Final Fantasy qui en font des jeux aussi excellents, mais le tout en 2D.

Votre note :  ?/20
Jouabilité : ?/5
Graphismes : ?/5
Bande-son : ?/5
Temps de jeu & Scénario : ?/5

Final Fantasy V - 1992
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Final Fantasy - RPG - PS1 - 12+

Final Fantasy VII - 1997 04/06/2014

Final Fantasy VII - 1997
Posté en juin 2014
Éditeur & Développeur : Sony Computer Entertainment / Squaresoft
Genre : RPG
Classification : 12+
Plateforme : PC, PS1, PS3 / PS4 / PSP (PSN)
Testé sur : PS3
Nbr. de joueur : 1

Final Fantasy est une des plus célèbres franchises du Jeu-Vidéo, crée par Hironobu Sakaguchi, elle débuta en 1987 et a aujourd'hui presque 30 ans. Il s'agit d'une série de JRPG (Jeu de rôle Japonais) qui regroupa les plus grands noms du Jeu-vidéo comme Tetsuya Nomura, Kazushige Nojima, Yoshitake Amano ainsi-que le compositeur unanimement reconnu, Nobuo Uematsu.
Final Fantasy VII est le jeu le plus connu et le plus vendu de la série (33ème jeu le plus vendu au monde à presque 10 millions d'exemplaire). 
Dans ce jeu nous rejoignons un groupe d'éco-terroriste nommé Avalanche, qui lutte contre une société exploitant l'énergie vitale de la planète pour fabriquer des armes et dominer le monde, la Shinra. Petit à petit, cette guerre prend des enjeux de plus en plus importants jusqu'à ce que l'avenir du monde soit entre nos mains. Nous incarnons Cloud Strife, un mercenaire taciturne, ex-SOLDAT de première classe de la Shinra, qui rejoindra le groupe Avalanche et le mènera tout au long de l'aventure.

Jouabilité : 4.5/5

Nous retrouvons ici le classique ATB des Final Fantasy, qui malgré sa simplicité peut nous apporter un véritable défi tactique. Le tout est de bien savoir gérer ses équipements, ses objets et ses matéria. Les matéria nous permettent d'équiper nos personnages en magie et compétences, il suffit donc d'augmenter le niveau de la matéria et quelque soit le personnage équipé, il pourra être un expert avec le sort ou la compétence en question. De bonnes matéria peuvent totalement renverser le cours du combat. A nous de dépenser de l'argent ou de fouiller chaque recoin de la vaste map que nous offre ce 7ème épisode, pour trouver des équipement uniques et surpuissants. Il faudra aussi savoir être patient pour accumuler de l'expérience et gravir les niveaux afin d'améliorer tout nos stats, mais aussi notre limite break qui en étant suffisamment élevé peut très bien achever un boss ou lui faire perdre une grande partie de ses ponts de vie. Il faudra aussi explorer le  monde qui s'offre à nous et pour cela nous aurons accès aux véhicules habituels de la série, l'incontournable Chocobo, la voiture ou plus tard le vaisseau. A force d'explorer nous pouvons tomber sur des quêtes annexes qui nous permettent de recruter un équipier facultatif dans le scénario comme Vincent, ou tout simplement de dégoter de bons équipements. Nous avons d'ailleurs un grand nombre d'équipier, qui nous permet aisément de former notre équipe idéale de trois personnages. Il ne faut cependant pas délaisser le niveau des autres, car ils peuvent nous servir, bien qu'une matéria puissante peut parfois réussir à combler un écart de niveau. Nous avons aussi quelques choix contextuelles qui nous permettent de créer une relation plus développé avec certains personnages, ou juste prendre quelques décisions sans grande importance dans la continuité du jeu. Final Fantasy VII est d'une jouabilité aussi riche que plaisante.

Graphismes : 4.5/5

Premier Final Fantasy a utiliser des graphismes 3D ainsi-que des arrières plans précalculés, ce 7ème épisode est d'une qualité à couper le souffle. Chaque décors est jonchés de détails plus précis les uns que les autres ainsi-que d'une palette de couleurs propre, le tout pouvant nous emmener dans des univers totalement différent. Midgar semble désolé et triste, nous nous croyons en vacances au soleil à Costa Del Sol, ou encore dans un village de ninja à Wutai. Les personnages sont simples ils se distinguent parfaitement par leurs tenues, coupes et couleurs de cheveux. Et ils nous apparaissent avec une taille et des proportions mieux définis  lors des combats et des cinématiques.

Final Fantasy VII - 1997

Bande-son : 4.5/5
 
Les musiques de Nobuo Uematsu sont encore des classiques aujourd'hui, le thème de Séphiroth comme d'Aerith ont été reprit une multitude de fois avec tout un tas d'instruments. La raison est simple, elles sont justes incroyables, ces musiques dégagent une émotion, une sensation, elles définissent l'univers du jeu, les personnages, différencient les phases, elles sont indispensables et inoubliables ! Les bruitages sont très réussis et apportent un petit plus, mais elles ne sont pas l'essentiel de cette bande-son.

Temps de jeu & Scénario : 4.5/5

Un jeu extrêmement long que ce Final Fantasy, bien plus long que ces prédécesseurs il faut en moyenne 50 heures de jeu pour le finir sans compter toutes les quêtes bonus et autres. De plus le scénario nous captive et nous empêche de décrocher du jeu, mais il arrive parfois qu'il soit un peu confus, notamment sur le passé de notre héros. Il contient cependant autant de personnages charismatiques que de bonnes idées. Cloud et Sephiroth restent encore des héros et méchant légendaires dans l'univers du jeu-vidéo, car leur personnalité assez insondables les rends mystérieux, intriguant et marquant. Le scénario loin d'être tout rose sait nous toucher et nous émouvoir au plus haut point mais sans délaisser des phases d'actions endiablés ou encore des instants plus légers, voir drôle. Le tout enrobé de références, de valeurs et tout simplement de qualité.


Bilan : 18/20 + Coup de coeur

Juste incroyable Final Fantasy VII restera dans le c½ur de plusieurs millions de joueurs et pourrait en conquérir bien d'autre si un jour une version HD venait à sortir sur les consoles actuelles. Et c'est aujourd'hui chose faite puisqu'un Final Fantasy VII Remake est prévu sur les consoles de dernière génération.
 
Avis Perso :
 
Quand j'ai démarré le jeu j'étais super excitée de jouer enfin à la légende Final Fantasy VII avec Cloud, Tifa et Aerith. Après, plus j'avançais et plus j'adorais. Le scénario était super prenant, des fois j'étais un peu perdue et il m'est arrivé de tourner un peu rond mais je finissais par m'en sortir. PAr contre, il ma fallu je ne sais pas combien d'heures pour finir le jeu, quand je suis arrivée au lieu final j'étais qu'au niveau 50 et j'ai halluciné quand je me suis retrouvée face à l'avant-dernier Boss tellement il était plus fort que moi. Résultat, des heures et des heures d'entraînement pour parvenir au niveau 90. Il m'en a fallu du courage et de la patience pour finir ce jeu, mais ça en valait le coup.

Votre note :  15.3/20
Jouabilité : 4/5
Graphismes : 3.3/5
Bande-son : 4/5
Temps de jeu & Scénario : 4/5

kaiserbasiare → 13/20 - 3/5 - 2/5 - 4/5 - 4/5
kurosoki → 17/20 - 5/5 - 4/5 - 4/5 - 4/5
kamryn → 16/20 - 4/5 - 4/5 - 4/5 - 4/5
Le scénario, et le jeu en lui même sont tellement captivants, qu'on fini par oublier qu'on joue à un jeu assez rétro. En plus, ses musiques sont excellentes! Même si c'est pas mon Final Fantasy préféré, contrairement à une grande majorité des fans de cette licence, je lui accorde un 16/20.

Final Fantasy VII - 1997
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Final Fantasy - Coup de coeur - RPG - PS1 - 12+

Final Fantasy VIII - 1999 06/02/2015

Final Fantasy VIII - 1999
Posté en février 2015
Éditeur & Développeur : Sony Computer Entertainment / Squaresoft
Genre : RPG
Classification : 12+
Plateforme : PC, PS1, PS3 / PSP (PSN)
Testé sur : PSP
Nbr. de joueur : 1

Nous incarnons Squall, un jeune mercenaire taciturne de la BGU, travaillant pour devenir un Seed et donc un mercenaire confirmé. Son travail se verra alors semé d'embûches de part ses rencontres, mais aussi à cause de l'armée Gabaldienne qui souhaite conquérir le monde. Squall et ses compagnons se verront alors obligés d'intervenir, mais leur ennemi sera bien plus puissant que prévu.

Jouabilité : 4/5

Comme dans chacun des Final Fantasy la jouabilité repose sur l'exploration, le combat et la stratégie. Il n'y a pas de grand changement comparé à Final Fantasy VII d'un point de vue exploration. Nous devons explorer diverses lieux, sauvegarder via des points de sauvegarde (PDS) et nous avons aussi quelques choix de dialogue, mais rien qui ne change grandement le scénario. La seule véritable nouveauté est que lors de nos déplacements, les membres de notre équipe nous suivent et sont visibles à l'écran. Au combat nous avons à faire à l'habituel ATB (Active-Time-Battle) et désormais les commandes sont choisis via nos G-Forces. Ces alliés sont des créatures que nous pouvons invoquer et devons associer à nos personnages pour augmenter leurs puissances, mais aussi leur faire accéder aux diverses capacités du jeu comme utiliser la magie ou les objets. Même si un personnage est d'un faible niveau, il peut devenir assez performant grâce à l'équipement d'une G-Force puissante. Autre nouveauté, la magie ne fonctionne pas par apprentissage en montant les niveaux et ne consomme pas de points de magie (MP ou PM). La magie se stocke en se volant aux ennemis ou en la récupérant dans des sources, nous pouvons l'utiliser jusqu'à épuisement de notre quantité récupéré et stocker jusqu'à 100 fois le même sort pour chaque personnages. En tant que Seed ou mercenaire, nous aurons un salaire régulier qui augmentera au fur et à mesure selon notre niveau de Seed (pour l'améliorer il suffit de passer des test dans le tutorial). Nous ne gagnons donc pas d'argent au combat, seulement de l'expérience (sauf contre les boss), des objets, et des PDC pour faire progresser nos G-Forces.

Graphismes : 5/5

Un progrès immense par rapport à Final Fantasy VII ! Nous pouvons faire nos adieux aux personnages petits avec des corps assez carrés, ou ronds (pour la tête ou les muscles), ils sont biens proportionnés et élancés. Sans parler des détails physiques de chacun, les cicatrices, les cheveux, ou bien les vêtements. Ils sont tous différents, beaux et réalistes ! Les textures sont plus belles, plus affinés, mieux colorés et d'une bonne luminosité. Les détails sont au rendez-vous, les rideaux volent au vent, les ombres prennent mieux formes, le soleil est resplendissant, il y a beaucoup de décorations, mais aussi des touches de verdure. Et pour clôturer le tout, les cinématiques sont dignes d'un jeu de la Playstation 2.

Final Fantasy VIII - 1999
 

Bande-son : 4.5/5
 
Les musiques sont comme toujours un chef d'oeuvre grâce à Nobuo Uematsu. Émotion, sensation d'action, d'aventure, d'inquiétude, et autre sont au rendez-vous ! Les bruitages sont très réalistes, on peut entendre les oiseaux qui chante, le téléphone, les déplacements et bien d'autres choses encore. De fait, nous sommes plongé dans un univers vraiment réaliste. Nous regrettons cependant que les doublages ne soit pas encore disponible, mais étant donné la longueur des dialogues cela serait vraiment difficile.

Temps de jeu & Scénario : 4/5

Nous pouvons facilement dépasser les 50 heures, ce qui nous donne une jolie durée. Le scénario nous plonge dans un univers immersif et proche de notre réalité (les transports notamment nous donne cette sensation). Les personnages sont charismatiques, nombreux et variés. Notre équipe en est un exemple flagrant, avec Squall le taciturne, Linoa la romantique, Selfie l'enjoué, Zell la pile électrique, etc. Le jeu est intriguant, vaste et nous donne envie d'en découvrir toujours d'avantage. Et les cinématiques savent exprimer des émotions comme des sentiments sans aucun mots.


Bilan : 17.5/20 + Coup de c½ur

Ce Final Fantasy est encore un excellent jeu, qui sait toucher et émouvoir. Encore un classique du RPG.
 
Avis Perso :
 
J'ai découvert Squall dans Kingdom Hearts, j'aimais bien le personnage, mais sans plus. Je savais cependant que Final Fantasy VIII était assez connu, mais je n'étais pas pour autant super attiré par ce jeu. J'ai alors profité d'une promotion sur PS Store pour l'acheter, car on me l'avait recommandé plusieurs fois. Et j'ai de suite était émerveillée par ce jeu, un graphisme incroyable, une jouabilité super et un scénario et des personnages d'une grande qualité. J'ai donc très vite accroché, et je suis ravie d'avoir pu y jouer. Maintenant que j'ai joué à pas mal de Final Fantasy, je considère celui-ci comme l'un des trois meilleurs. 

Votre note :  18/20
Jouabilité : 4/5
Graphismes : 4/5
Bande-son : 5/5
Temps de jeu & Scénario : 5/5
 
wicilith → 18/20 - 4/5 - 4/5 - 5/5 - 5/5
Même si aujourd'hui ça ne me gênerai pas de le refaire de A a Z, il ne vaut pas le VII et le IX, mais il était quand même génial. Le seul point noir de ce volet c'est le système magique basé sur le vol qui était assez frustrant.

Final Fantasy VIII - 1999
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Final Fantasy - RPG - PS1 - 12+ - Coup de coeur

Final Fantasy X - 2002 30/12/2014

Final Fantasy X - 2002
Posté en décembre 2014
Éditeur & Développeur : Sony Computer Entertainment / Squaresoft
Genre : RPG
Classification : 12+
Plateforme : PS2
Testé sur : PS2
Nbr. de joueur : 1

Nous contrôlons Tidus, un jeune homme de 17 ans joueur star de Blitzball, le plus célèbre sport de Zanarkand. Alors que le match démarre une créature immense du nom de Sin attaque la ville et Tidus se retrouve transporté de manière inconnu sur Spira. Il découvre alors un monde nouveau, où la ville qu'il habitait n'est plus qu'une cité en ruines depuis un millénaire. Il fera par la suite la connaissance de Yuna, une jeune Invokeuse qui démarre un pèlerinage vers Zanarkand. Tidus décide alors de la suivre afin de trouver un moyen de rentrer chez-lui.

Jouabilité : 4.5/5

Final Fantasy X est le seul de la série à utiliser le tour par tour sans ATB (Active Time Battle). Des combats réussis malgré la disparition de l'ATB, de nombreuses compétences et la possibilité d'interchanger les personnages sans perdre un tour. Chacun des personnages jouent un rôle unique à son recrutement, par exemple Yuna est le Mage blanc (sorts de guérison), Lulu le Mage noir (sorts élémentaires), Rikku est la Voleuse, etc. Malgré ces rôles prédéterminés, pas de panique car grâce au sphérier il est possible de rediriger les personnages vers une spécialisation ou une autre, donc par exemple Tidus peut très bien apprendre la magie noir. Et si nous améliorons énormément le niveau de sphérier de nos personnages, nous pourrons leur faire maîtriser tous les rôles. Les seuls problèmes sont que pour que les personnages augmentent leur niveau de sphérier, il faut les utiliser au combat et que le sphérier n'est pas très facile à prendre en main au départ, il est donc souhaitable d'utiliser le sphérier standard plutôt que l'expert. Comme dans tous les Final Fantasy nous aurons l'occasion de pouvoir explorer le monde, mais nous devrons d'abord prendre un chemin précis avant d'être libre d'utiliser diverses transports pour retourner dans des zones déjà visités pour trouver objets comme quêtes annexes. Il n'est donc pas possible de mettre la quête principale de côté pour pouvoir vaquer à d'autres occupations pendant une bonne partie du jeu. Ceci dit, le scénario étant assez prenant et il n'est pas si grave de ne pas pourvoir être tout de suite libre de nos actions.

Graphismes : 5/5

Un graphisme éblouissant ! Tout est juste incroyable et nous offre une large variété, que ce soit les personnages, tout comme les lieux ou encore les objets du décor. Les textures, les couleurs et les effets sont réellement de grande qualité, il est franchement difficile de trouver un défaut graphique à ce jeu. Le premier Final Fantasy sur PS2 est donc une vraie réussite graphique.

Final Fantasy X - 2002

Bande-son : 5/5
 
Un travail sublime, pour un résultat plus que magnifique. Les musiques sont marquantes tellement elles savent accompagner à la perfection chaque instant du jeu, autant pour les phases d'action que d'émotion. Les bruitages sont très réussis et permettent de rajouter ce petit plus à la bande-son. Mais surtout, pour la première fois nous pouvons jouer à un Final Fantasy entièrement doublé. Mais en plus ces derniers sont de très haut niveau et rendent les personnages aussi charismatiques qu'inoubliables.

Temps de jeu & Scénario : 5/5

Au moins une cinquantaine d'heures pour finir le scénario, hors quêtes annexes et boss optionnel. Soit une immense durée de jeu, vu la difficulté de certains boss. De l'autre côté un scénario d'une qualité exceptionnel, avec des personnages dont les personnalités sont aussi différentes qu'intéressantes, du suspens et des rebondissement, sans oublier beaucoup d'émotions. Il est bien difficile de rester indifférent à ce Final Fantasy.


Bilan : 19.5/20 + Coup de c½ur

Considéré comme le meilleur Final Fantasy au Japon, ce jeu mérite de figurer parmi les meilleurs RPG ayant existé autant pour son ingénieuse jouabilité que pour son scénario unique.
 
Avis Perso :
 
Final Fantasy X est mon premier Final Fantasy et surtout mon jeu préféré toutes générations confondues. Déjà je trouve le scénario plus que magnifique, très touchant et prenant. La musique est juste incroyable, les personnages sont beaux et les lieux aussi. Le jeu est  d'une belle durée et aussi la jouabilité est super bien travaillée ! (D'ailleurs par rapport à l'augmentation de vos personnages, un petit conseil. Lorsque vous arriverez pour la première fois dans la Forêt de Macalania, après les Plaines Foudroyées, arrêtez vous un moment pour augmenter le sphérier de tout vos personnages d'au moins 30, enfin si vous n'avez jamais prit un moment pour l'augmenter. Si vous ne l'avez jamais fait c'est après que la différence de niveau se fait sentir et donc que l'augmentation devient importante, ça vous aidera pas mal. Un autre conseil, quand vous n'arrivez pas à vaincre un boss, pensez à arriver avec tous les personnages en Overdrive, ça lui fera perdre très vite beaucoup de points de vie.) Sinon vous l'avez compris, c'est mon jeu préféré.

Votre note :  19.4/20
Jouabilité : 4.75/5
Graphismes : 4.83/5
Bande-son : 4.91/5
Temps de jeu & Scénario : 4.91/5

angel-with-broken-wings → 19.25/20 - 4.5/5 - 5/5 - 4.75/5 - 5/5
kamryn → 19/20 - 4.75/5 - 4.5/5 - 5/5 - 4.75/5
Dans la jouabilité j'aime bien comment est organisé le tour par tour dans ce jeu. Pour le graphisme rien à dire de ce côté là! x) Rien que pour pour la musique du Mont Gagazet, je mets un 5/5 direct ! Vu qu'il faut pas mal farmer les perso pour pouvoir avancer, ça rallonge bien la vie du jeu du coup. C'est également un jeu coup de c½ur pour moi ! Il rentre facilement dans mon top 3 de mes Final Fantasy préférés!
kingdom-hearts-fan-blog → 20/20 - 5/5 - 5/5 - 5/5 - 5/5

Final Fantasy X - 2002
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Final Fantasy - Coup de coeur - RPG - PS2 - 12+

Uncovered Final Fantasy XV (31 Mars 2016) 31/03/2016

Uncovered Final Fantasy XV (31 Mars 2016)
 
         Le 31 Mars 2016 à 4H00 sur notre territoire, a eu lieu la conférence Uncovered Final Fantasy XV au Shrine Hollywood à Los Angeles aux États-Unis.
         Celle-ci a démarré avec l'arrivée de Hironobu Sakaguchi, le père des Final Fantasy (I à X). Nous expliquant qu'il était inquiet pour l'avenir de « son enfant », il a a été voir celui qui a pris sa relève, Hajime Tabata, qui l'a rassuré en lui certifiant que ce Final Fantasy serait un vrai challenger.
         La première vidéo a ensuite démarré et comme à chaque fois, nous sommes émerveillés par la qualité époustouflante du graphisme, très détaillé, nous montrant des lieux variés, nous sommes subjuguer. Nous apercevons plusieurs des personnages principaux dont bien évidemment Noctis, mais aussi Lunafreya qui fait face à l'immense et impressionnante invocation Léviathan. Le tout accompagné par les somptueuses compositions de Yoko Shimomura, mais également une reprise de la chanson Stand by me originellement de Ben E. King.
 
Uncovered Final Fantasy XV (31 Mars 2016)

         Arrive ensuite sur scène, Greg Miller et Tim Gettys qui ont animés la conférence dès lors et jusqu'à la fin. Nous avons pu découvrir par la suite un artwork inédit de Yoshitaka Amano qui a été visualisé en 3D, donnant vie à son art, ce qui en plus d'être magnifique devenait une histoire animée. C'était un moment assez poétique bien évidemment accompagné par de la musique. Nous avons alors pu apercevoir Yoshitaka Amano, mais aussi Yoko Shimomura dans le public. Nobuo Uematsu qui bien que ne composant plus la musique des Final Fantasy depuis plusieurs épisodes était aussi invité, mais il nous expliqua à travers un message vidéo qu'il avait un concert Distant Words au même horaire, mais qu'il tenait à nous laisser un message.
         Dès lors, nous savons que la conférence comptera 14 annonces et/ou surprises en tout. La suivante était déjà la quatrième, la reprise de Stand by me a été effectué par Florence + The Machine qui a donc collaboré à la bande-son en fournissant un des thèmes probablement majeurs du jeu.
          Nous pûmes visionner une nouvelle vidéo, plus précisément un gameplay. Dans celui-ci, nous commençâmes par découvrir un désert semblable au Nevada aux États-Unis, le lieu est vaste, ouvert et réaliste. Le groupe commence à s'y aventurer quand surgit un chocobo, Noctis le chevauche et nous pouvons alors profiter du thème des chocobos, qui comme toujours est une version réinterprété de la classique mélodie de la série. Le chocobo court, saute, plane voir même vole légèrement et glisse, les déplacements sont d'une grande fluidité, il n'y a clairement rien à redire. S'en suit une phase de conduite, où nous apprécions la qualité de texture des graphiques tout en profitant de la radio qui passe une des musiques de Final Fantasy XIII, le tout sous un ciel magnifique avec un soleil presque réellement éblouissant. Il y a quelques PNJ par-ci par-là, la vue est magnifique, nous nous laissons emporter. Au fur et à mesure que la voiture avance, nous voyons le paysage évoluer, puis nous percevons quelques palmiers et une plage qui ne sont pas sans rappeler Los Angeles ou du moins la Californie. Le gameplay s'est enchaîné avec des phases de combat, fluides et nerveuses, ces derniers disposent d'une animation de haut niveau. Les capacités magiques et physiques de Noctis sont impressionnantes, ce qui d'ailleurs aussi le cas de certains ennemis qui sont parfois réellement immenses tel qu'un Behemoth. Il y a aussi des groupes nombreux et agiles qui ont clairement l'air d'être assez redoutable, car ils sont aussi efficaces que nombreux. De plus, selon la météo les combats peuvent rapidement tourner à notre désavantage, la pluie notamment à un impact sur les sorts de feu de Noctis mais rend aussi le ciel sombre et produit éventuellement de la brume. Ces affrontements nous montre alors combien le monde où nous évoluerons  sera si grand que nous pourrions nous y perdre.
          Justement, la vidéo suivante avait pour but de nous faire découvrir les différents environnements de ce monde. Une ville moderne ayant un air tokyoïte, une autre qui nous fait songer à Venise, une dont l'architecture peut faire penser à Paris ou une ville ou peut-être même une usine dégageant une ambiance plus futuriste. Forêt, grotte, plaine, désert, plage, etc. Final Fantasy XV possède un monde complet et qui nous en met plein les yeux.
 
Uncovered Final Fantasy XV (31 Mars 2016)

          La phase de gameplay fini, c'était désormais les protagonistes qui étaient au centre de l'attention, soit le héros Noctis et ses compagnons Ignis, Gladiolus et Prompto. Nous découvrîmes alors une nouvelle vidéo nous présentant une version anime d'une partie de leur voyage. Nouvelle annonce, il s'agit d'extraits d'un des épisodes de Brotherhood, un mini anime de 5 épisodes ayant pour but de nous faire un peu mieux connaître les protagonistes. Ces épisodes seront disponibles en streaming gratuit jusqu'à la sortie du jeu, et le premier est d'ores et déjà en ligne. Nous continuâmes avec d'autres protagonistes, le Roi Regis père de Noctis et Lunafreya ou Luna, la fiancée de Noctis. Autre vidéo d'un réalisme plus qu'époustouflant où les personnages sont d'une expressivité sans égal. Nous voyons Regis, Luna et aussi un nouveau personnage inconnu à cet instant, ces trois sont restés à Lucis alors que Noctis est parti. En attendant le retour de Noctis, Regis fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger le dernier cristal que l'Empire de Niflheim tente de s'accaparer, ce cristal étant essentiel à la survie du Royaume mais aussi le seul rempart pouvant stopper l'invasion de l'Empire. Cette vidéo nous présentait Kings Glaive, un film qui sera disponible en téléchargement et en streaming gratuit avant la sortie du jeu.
         Avant d'en savoir un peu plus sur ce film, nous apprenons que Audi et Square Enix ont démarrés un partenariat sur le jeu. Effectivement, la voiture visible dans cette dernière vidéo est une Audi R8 dont un unique modèle a été spécialement crée pour l'occasion.
         Trois intervenants se sont ensuite succédés, Lena Headey, connu pour son rôle de la Reine Cersei dans Game of Thrones. Elle doublera Lunafreya dans le film, qu'elle qualifie de belle et forte. Sean Bean, connu récemment pour ses rôles de Ulysse dans Troie ou encore de Ian Howe dans Benjamin Gates et le Trésor des Templiers. Malheureusement absent, il s'est exprimé à travers une vidéo où il révèle être le doubleur du Roi Regis, et il a aussi ajouté que Kings Glaive est doté d'une histoire humaine et très visuelle. Enfin est arrivé Aaron Paul, célèbre pour avoir interprété Jesse Pinkman dans Breaking Bad. Il doublera le nouveau personnage inconnu jusqu'alors qui se nomme Nyx. Nyx est un Kings Glaive, ces derniers sont en quelques sortes une unité d'élite. Nous savons qui lui a été confié une mission spéciale par le Roi Regis, mais nous n'en connaissons pas la nature. La bande d'annonce présenté était malheureusement muette, car les doublages sont encore en cours d'enregistrement, c'est notamment pour cette raison que nous n'avons aucune de date de sortie pour ce film.
         S'en suit une nouvelle vidéo pour nous présenter le mini-jeu de Pinball Justice Monsters Five, ce dernier en plus d'être disponible dans le jeu final, sortira aussi prochainement que Androïd, ios et Windows 10, et sera en plus totalement gratuit.
         Pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, les animateurs furent rejoints par Mat Kishimoto de Square Enix USA. L'autre vidéo pouvait alors commencer. Elle nous présentait Noctis jeune qui visiblement découvre ses premières aventures et combats tout en étant accompagné par un petit animal qui est probablement un fennec. Offrant de nouvelles perspectives tel que de se retrouver minuscule et escalader des livres comme dans Alice au Pays des Merveilles ou encore conduire une mini voiture, cette démo (oui j'ai bien écrit cette démo) est d'ores et déjà disponible gratuitement sur Playstation 4 et Xbox One. Elle ne dure qu'environ 20 minutes et ne sera pas inclut au jeu final, cependant la sauvegarde de cette démo devrait nous apporter des bonus dans celui-ci. Pour avoir une meilleure idée de ce que cette démo nommé Platinum Demo nous propose, nous avons pu assister à une phase de jeu en direct. Assez différente quand à la prise en main, cette démo semble assez éloigné de ce que nous avons jusqu'ici vu dans les autres vidéos ou dans la première démo du jeu. Le jeune Noctis se bat avec un marteau qui semble plus être un jouet qu'une véritable arme, ramasse des cristaux pour pouvoir invoquer des animaux et les contrôler, et utilise sa magie qui étant assez faible ne produit que des feux d'artifices. Pouvant partager les joueurs, cette démo nous offre cependant toujours un graphisme somptueux. Pour vous faire une meilleure idée, vous pouvez regarder mon Let's Play de cette démo.
 

         Avant la quatorzième annonce, nous avons découvert l'édition deluxe du jeu, qui contient un stellbook exclusif, le film Kings Glaive en Blu-ray, des objets bonus pour le jeu et bien évidemment Final Fantasy XV. Mais ce n'était pas tout, car il y a aussi l'édition ultimate collector qui contient un artbook de 192 pages, deux stellbooks exclusifs, la bande originale, le mini-anime Brotherhood et Kings Glaive en Blu-ray, un play art exclusif de Noctis, des objets et contenus bonus pour le jeu et Final Fantasy XV. Ces deux éditions sont disponibles en précommande sur Playstation 4 et sur Xbox One sur la boutique de Square Enix.
 
Uncovered Final Fantasy XV (31 Mars 2016)

         Et le moment tant attendu était arrivé, après 10 ans de patience la date de sortie devait se faire connaître et pour nous la faire découvrir c'est Hajime Tabata qui s'est présenté sur scène. Une roulette est apparu à l'écran et la date officielle est tombé, Final Fantasy XV sortira le 30 Septembre 2016 (ce qui confirme la date qui avait récemment fuité).
         Mais la conférence ne s'est pas terminé là, nous avons eu droit à une quinzième annonce, une dernière vidéo (ci-dessous) encore d'un incroyable réalisme. Elle nous promet sans équivoque un jeu grandiose avec une histoire comme un gameplay d'une grande richesse, espérons cependant qu'une fois le jeu en main nous ce sera effectivement le cas. Cette conférence s'est donc conclut ainsi, avec le salut sur scène de tous les intervenants dont également Yoshitaka Amano et Yoko Shimomura.

 
Uncovered Final Fantasy XV (31 Mars 2016)
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Final Fantasy - News Gaming

Abbey Road Final Fantasy XV (07 Septembre 2016) 14/09/2016

Abbey Road Final Fantasy XV (07 Septembre 2016)

         Le mercredi 07 septembre avait lieu un concert spécial pour nous présenter quelques musiques du très attendu Final Fantasy XV. C'est le célèbre Orchestre Philharmonique de Londres qui a interprété les sublimes morceaux de Yoko Shimomura qui était d'ailleurs présente pour cet événement.
 

         Si vous ne souhaitez pas regarder le concert en entier, regardez au moins le morceau final, Apocalypsis Noctis avec Yoko Shimomura au piano ! Pour ceux qui ne la connaissent pas, elle est notamment connue pour avoir composé la musique de la série de jeu Kingdom Hearts, des Mario and Luigi ou encore de Street Fighter II.
 
Abbey Road Final Fantasy XV (07 Septembre 2016)

Abbey Road Final Fantasy XV (07 Septembre 2016)
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Final Fantasy - News Gaming