8 tagged articles PS4

01/06/2014

Mass Effect 3

Bienvenue sur mon blog spécialisé Jeu Vidéo et accessoirement Japon.
 
Vous trouverez ici des tests sur diverses plateformes de jeu vidéo, des dossiers sur les plus grands studios et série de jeu, des vidéos faites par mes soins, mais aussi des bilans des plus importantes conférences et autres événements du domaine vidéoludique.
Pour ce qui est du côté japonais, vous pourrez lire des articles culturels ainsi-que d'autres centrées sur l'animation japonaise et les mangas.

Mon but est de partager mes passions tout en tentant de mieux vous faire découvrir l'univers des Jeux Vidéo, j'espère que vous apprécierez votre visite. Cependant, je dois avouer que par ce blog j'espère pouvoir montrer mes capacités de rédactrice afin d'un jour réaliser mon rêve et devenir journaliste dans le Jeu Vidéo. J'ai notamment été rédactrice bénévole chez l'association BlizzCorp, qui n'existe plus aujourd'hui. 
Si vous aimez mes articles partagez-les, vous m'aideriez beaucoup.

Pour vous tenir informé de mon actualité, vous pourrez me trouver sur YouTubeFacebook et Twitter.

Pour toute question, rendez-vous sur cet article.
Ci-dessous mes Trophées avec mon ID PSN. Si vous voulez devenir mon ami sur le PSN envoyez-moi préalablement un message, je vous ferai la demande moi-même.


Ci-dessous un Sommaire (la version mobile est désordonnée à cause du format) et un Lexique sur ce lien pour vous permettre de comprendre les termes spécifiques du jeu vidéo.

Plateformes :                                              Rubriques :

PlayStation 1                                                    Anime / Manga 
PlayStation 2                                                    Coup de Coeur  
PlayStation 3                                                    Culture Japon   
PlayStation 4                                                    News Gaming 
- PlayStation Portable                                       Histoire du Jeu Vidéo
- Nintendo DS                                                     - Interview  
- Nintendo 3DS                                                   Let's Play & Démo 
- Wii                                                                       Ce que les Jeux Vidéo nous inspirent...
PC                                                                        Informations Hebdomadaire
- Android                                                                                    

Classification :                                    Grandes Séries :

Tous publics                                                      - Assassin's Creed    
3+                                                                         - Crash Bandicoot         
7+                                                                         - Dragon Age      
12+                                                                       - Dynasty Warriors   
16+                                                                       - Final Fantasy  
18+                                                                       - Kingdom Hearts      
                                                                                 Les Sims         
Genres :                                                             - Life is Strange
                                                                                 - Mass Effect
- Action                                                                   Medal of Honor                                     
- Aventure                                                               - Naruto                                 
- Autre                                                                      - Professeur Layton                                        
- Beat'em all                                                            - Star Wars                                   
- Combat                                                                   Sword Art Online                                      
Course                                                                    - Tekken                                        
FPS (First Person Shooter)                                - Tomb Raider  
- Gestion                                                                      
- Infiltration                                                                   
- MMO (Massively Multiplayer Online)                         
- Party Game
- Plate-forme
- Réflexion
- RPG (Role Playing Game)
- Simulation
- Sport
- Stratégie
- Survival-horror
- TPS (Third Person Shooter)

Playstation 4 24/08/2015


La PlayStation 4 est sortie le 15 novembre 2013 aux États-Unis, le 29 novembre 2013 en Europe et le 22 Février 2014 au Japon, c'est une console de Huitième Génération. Celle-ci inclut beaucoup de nouveautés, un disque dur pouvant aller jusqu'à 1 To selon le modèle, mais aussi des commandes vocales, la possibilité de faire des captures d'écran ou encore des clips vidéos commentés. La manette est légèrement différente, le bouton Start devient Options et Select disparaît laissant place à une nouvelle touche, Share. De plus la manette compte également un pavé tactile ainsi-qu'une barre lumineuse sur le sommet. La console s'est déjà écoulé à plus de 60 millions d'exemplaires dans le monde.

- Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends Complete Edition - 2014
- Dragon Age : Inquisition - 2014

- Life is Strange - 2015
- Dead or Alive 5 : Last Round - 2015
- Dynasty Warriors 8 : Empires - 2015
- Final Fantasy Type-0 HD - 2015
- Final Fantasy X / X-2 HD - 2015
- Sword Art Online Re : Hollow Fragment - 2015
- Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l'Arbre du Monde - 2015
- Sword Art Online : Lost Song - 2015

- Uncharted 4 : A Thief's End - 2016
- LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force - 2016
- Dungeons & Dragons : Neverwinter - 2016
- Deus Ex : Mankind Divided - 2016
- Sword Art Online : Hollow Realization - 2016
- Final Fantasy XV - 2016

- Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter Prologue - 2017
- Tales of Berseria - 2017
Mass Effect : Andromeda - 2017
- Skyforge - 2017
- Crash Bandicoot N. Sane Trilogy - 2017
- Uncharted : The Lost Legacy - 2017
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017
- Dragon's Dogma : Dark Arisen - 2017
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017
- Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017

- The Council (Épisode 1 : The Mad Ones) - 2018
- Far Cry 5 - 2018
- The Council (Épisode 2 : Hide and Seek) - 2018
- Vampyr - 2018

Tags : PS4

Life is Strange - 2015 26/01/2016

Life is Strange - 2015
Posté en septembre 2016
Éditeur & Développeur : Square Enix / Dontnod Entertainment
Genre : Aventure
Classification : 16+
Plateforme : PC, PS4, PS3, ONE, 360
Testé sur : PS4
Nbr. de joueur : 1

         A 18 ans, Maxine Caufield vient tout juste de rejoindre l'Académie Blackwell afin de suivre leur excellent cursus sur la photographie. Elle est alors de retour dans sa ville d'origine Arcadia Bay qu'elle a quitté depuis 5 ans sans donner de nouvelles à sa meilleure amie Chloé Price. Elle retrouve d'ailleurs celle-ci plus vite qu'elle ne le pensait, car elle est témoin de son meurtre. Max se rend alors compte qu'elle peut remonter le temps et sauve Chloé. Après leurs retrouvailles, les deux commencent une enquête sur la disparition d'une amie de Chloé ainsi-que sur les étranges événements qui se déroulent dans cette petite ville d'Oregon.
 
Life is Strange - 2015

Une vie presque normale...
 
         Les premiers épisodes nous projettent dans un univers léger avec des disputes d'adolescents, des amitiés et autres événements du quotidien de ces lycéens. Nous interagissons avec le décors et les personnages pour mieux cerner notre héroïne et le monde qui l'entour à travers ses pensées. Cependant, c'est à nous d'orienter les conversations de part plusieurs choix. Certains n'ont pas forcément un grand impact sur le scénario, mais d'autres peuvent totalement bouleverser la vie de Max et son entourage. Bien ces choix à fort impact soit capitaux, grâce au pouvoir de Max, il est tout à fait possible de faire un choix puis de revenir en arrière pour en faire un autre. De la même manière, il est possible d'obtenir diverses informations puis de remonter le temps pour s'en servir. Ce pouvoir offre à lui seul énormément d'opportunités et permet de corriger ce que nous pouvons considérer comme une erreur. Des fois, nous aurons aussi besoin d'un regain d'informations pour pouvoir agir au mieux, pour cela nous pouvons consulter le journal de Max qui se complète au fur et à mesure de notre progression dans le jeu. Dedans nous y retrouvons toutes les pensées et constations de cette dernière depuis son déménagement pour Arcadia Bay jusqu'à la dernière scène joué, mais aussi le portrait des personnages principaux, sans oublier un lot de photos prise par l'appareil instantané de notre photographe en herbe.
 

Capturer l'instant
 
         La photographie a une grande importance dans ce jeu, et nous pouvons même dire que d'une certaine manière, que tout tourne autour de celle-ci. Max est passionné par la photographie, elle est venu à Blackwell pour celle-ci, son entourage a un intérêt certain pour celle-ci aussi et il nous est possible d'en prendre tout au long de l'aventure pour compléter le journal. De plus, la photo et le pouvoir de Max sont étroitement liés. La photo revient à figé un instant dans le temps et Max a la capacité de le contrôler. pour faire court, Max capture et récrit l'histoire. 
         Seulement, notre but est avant tout de découvrir ce qu'il se passe à Arcadia Bay et comment et pourquoi l'amie de Chloé a disparu. Pour cela nous devons être aussi observateur que perspicace, car nous serons parfois confronter à de réelles énigmes qui peuvent être aussi simple que compliqué. Comme le dirait Max ou Chloé, à nous de jouer les Sherlock Holmes. Max et Chloé sont un duo aussi attachant qu'atypique et leur relations est sans aucun doute un élément clé de la qualité du scénario. Ces personnages étant extrêmement bien écrits, nous nous y attachons rapidement. Tout ce que nous découvrons au fil de l'aventure apporte bien sûr son lot de conséquences, notamment sur la façon dont nous percevons les personnages après avoir apprit certaines vérités et évidemment sur nos futures actions. Parfois, notre propre avis ne suffira pas toujours, donc nous pouvons sortir le téléphone de Max pour lire et répondre (réponse automatique) à ses sms.
 
Life is Strange - 2015

Pouvoir et morale
 
         La capacité de Max permet de faire ce que nous avons tous espérer faire un jour, changer nos actions en remontant dans le temps. Mais nous ne devons pas oublier que chaque modification changera peut-être beaucoup plus de chose que prévu. Et Life is Strange nous le prouve clairement, car même si le jeu parait léger au départ avec ses nombreux clins d'½il, son humour et son côté série TV, progressivement il devient plus sombre, plus dramatique voir tragique, mais aussi plus intense et immersif. La remise continuelle en question de Max nous pousse également à réfléchir sur nous mêmes. Quelque part nous pouvons nous retrouver à travers ces personnages et de ce fait avoir une réflexion externe à notre propre personnalité, mais surtout sur nos actions. Nous pouvons voir Max évolué au cours de cette aventure et c'est d'une certaine manière aussi notre cas de part l'empathie que nous pouvons avoir envers Max, Chloé ou les autres personnages. Nous sommes transporté émotionnellement et personnellement par cette histoire sincère, dramatique et surtout touchante. 
 
Life is Strange - 2015

Une ambiance propre
 
         Contrairement à la plus part des jeux vidéo actuels, Life is Strange ne s'obstine à créer un jeu ultra réaliste, mais un jeu beau et emplit de détails. L'esthétique de ce dernier est d'une grande richesse et fait ressortir l'essentiel du graphisme. C'est-à-dire des personnages grandement expressif, des lieux variés et agréables tel que le Dinner ou Blackwell, etc. Pour résumé, un univers plaisant et attractif. Ce n'est pas la bande-son qui va déroger à la règle, car cette dernière sublime, voir même perfectionne le jeu. A commencer par le doublage, notamment celui de Max et Chloé qui est une telle réussite qu'il apporte un charisme et une présence impressionnante à ces dernières. Seul bémol, les sous-titres français (voix en anglais) ne rendent pas toujours justice aux dialogues du jeu avec une traduction pas toujours dans l'esprit exacte de certaines répliques. Tout le jeu est accommodé de musiques ayant un côté indépendant qui permet de rendre plus plaisant chaque instant de celui-ci, que ce soit des moments de pur émotion ou des instants plus rythmé comme la fête du Vortex Club. Sans oublier les bruitages qui sont comme la cerise sur le gâteau de part leur réalisme époustouflant. Nous pourrions croire qu'une photo a été prise ou qu'un téléphone vibre à côté de nous tant ils sont réussis.
         Life is Strange est un jeu épisodique où chaque épisode a son propre rythme tout en tournant autour d'un même but, soit comprendre ce qu'il se passe à Arcadia Bay tout en profitant du retour de Chloé la meilleure amie de Max. Le premier épisode, Chrysalis, sert avant tout de prologue, c'est l'instant où nous découvrons le pouvoir de Max et le monde dans lequel elle évolue. C'est le moment pour Max de sortir du cocon ou plutôt de la chrysalide. Le second épisode Out of Time, est celui qui nous permet de mieux comprendre et utiliser le pouvoir de Max. Elle comme nous somme en apprentissage hors du temps. Le troisième Chaos Theory, comme son nom l'indique est plus chaotique, c'est à partir de cet instant que nous comprenons l'impact réel de nos choix et actions. Le quatrième Dark Room, installe clairement une ambiance sombre et sérieuse, le dénouement est proche. Le dernier et cinquième épisode Polarized, est celui qui nous mettra le plus à l'épreuve dans nos choix, car ils concluront l'histoire. Ce format permet à l'intrigue de se dérouler progressivement sans perdre une seconde de son intérêt tout en ayant une durée équitablement répartie entre chaque épisode.
 
Life is Strange - 2015

Bilan : 19/20 + Coup de c½ur
Jouabilité : 4/5
Graphismes : 5/5
Bande-son : 5/5
Temps de jeu & Scénario : 5/5
 
Life is Strange est un jeu marquant et touchant grâce à une écriture plus qu'excellente, un univers propre et des personnages hétéroclites. Bien que sa jouabilité soit un peu trop simple, elle est accessible à tous et est bonifié par le pouvoir de Max. Life is Strange restera l'exemple même d'un jeu sachant équilibrer plaisir, émotion et morale.
 
Avis Perso :
 
         J'avais beaucoup entendu parler de Life is Strange et je dois avouer qu'ayant bien aimé le premier jeu de Dontnod, Remember Me, j'avais bien envie d'y jouer. Mais je ne suis pas fan du format épisodique, alors je me suis focalisé sur d'autres jeux. Puis avec la sortie en version physique qui arrivait, j'ai pu à nouveau constater l'engouement général pour ce jeu, du coup j'ai fini par acheter les 5 épisodes d'un coup. J'ai joué à un épisode par jour et au début je trouvais ce jeu sympathique mais sans plus. Et en avançant d'épisode en épisode, j'ai découvert un jeu riche, intense et sérieux qui m'a totalement emporté. Après l'avoir fini et platiné, je me suis rendu compte à quel point ce jeu m'avait fait réfléchir quand à la conséquence de mes actions et au fait que je devais les accepter sans avoir de regrets. Je dois avouer que maintenant je vois certaines choses sous un angle différent et je suis épatée qu'un jeu puisse autant nous pousser à la remise en question. Je me laisserais bien aller à dire que Life is Strange peut-être une véritable leçon de vie.
         La simplicité de la jouabilité ne m'a pas du tout dérangé, au contraire j'ai trouvé celle-ci intéressante. Après je dois dire que j'ai été assez bluffé par la doubleuse de Max, Hannah Telle qui a performé ici son premier vrai travail de doublage. J'ai aussi trouvé que les musiques et le jeu était vraiment complémentaires et moi qui d'habitude n'écoute pas ce genre de musique, ici j'ai bien apprécié. Autrement dit, je vous le recommande vivement. Et j'estime qu'il s'agit d'un de ces jeux auquel il faut jouer au moins une fois pour l'expérience. 
 
Votre note :  18/20
Jouabilité : 5/5
Graphismes : 5/5
Bande-son : 4/5
Temps de jeu & Scénario : 4/5

Chacha → 18/20 - 5/5 - 5/5 - 4/5 - 4/5
Un excellent jeu, j'adore !

 
Life is Strange - 2015
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Coup de coeur - 16+ - PS4 - Aventure - Life is Strange

Mass Effect : Andromeda - 2017 15/09/2017

Mass Effect : Andromeda - 2017
Posté en septembre 2017
Éditeur & Développeur : Electronic Arts / BioWare
Genre : RPG
Classification : 18+
Plateforme : PC, PS4 & ONE
Testé sur : PS4
Nbr. de joueur : 1

         Lancée en 2185, l'Initiative Andromeda a pour but de trouver un nouveau foyer dans la Galaxie d'Andromède pour les différentes espèces de la Voie Lactée. Nous incarnons le Pionnier humain Ryder qui est en charge de l'exploration et de la colonisation des différentes planètes du Secteur Héleus.

Mass Effect : Andromeda - 2017

Un vaste monde ouvert
 
         La Galaxie d'Andromède regorge de possibilités entre exploration, combats et missions. Il y a au total sept planètes à visiter en plus du Nexus qui sert de lieu central au jeu ( l'équivalent de la Citadelle dans la Trilogie Shepard ) et de quelques lieux spécifiques à certaines missions. Parmi ces septs planètes, seuls cinq sont colonisables et c'est sur ces dernières que nous avons le plus à faire. Le but de chaque planète colonisable est d'établir un avant-poste afin que des colons puissent s'y installer. Seulement, nous ne pouvons arriver et établir un avant-poste sans certaines conditions. Il faut donc explorer et accomplir diverses missions pour améliorer la viabilité de la planète. Ces missions consistent parfois à éliminer des groupes ennemis notamment des Kert, l'espèce hostile d'Andromède, des Reliquat, de mystérieuses machines ou des hors-la-loi ; à aider les locaux comme les Angara, la nouvelle espèce du jeu ; ou tout simplement explorer. Le meilleur moyen de coloniser une planète est d'améliorer son atmosphère, pour ça nous devons activer les trois monolithe Reliquat qui nous permettrons d轩accéder à un caveau. Ce dernier nous propose quelques énigmes afin d'obtenir pas moins de 40% de points de viabilité d'un coup, le seuil minimal pour établir un avant-poste. Bien-sûr, selon les planètes il y a aussi quelques objectifs précis à accomplir pour en établir un, notamment sur Kadara.
         Il n'est pas obligatoire d'établir tous les avants-postes pour poursuivre l'aventure, mais cela est tout de même préférable, car l'Initiative Andromeda se renforce à chaque action du Pionnier. Il en va de même pour la viabilité des planètes, obtenir les 100% n'est pas nécessaire, mais c'est utile. Surtout que les obtenir se révèle assez facile, car l'immense nombre de missions par planète permet d'atteindre ce seuil assez rapidement. En moyenne, les planètes sont assez vastes et les explorer dans leur ensemble prend du temps, surtout si nous souhaitons accomplir toutes les missions principales. Effectivement, il y a différent types de missions. Il y a celles qui font progresser le scénario, celles qui sont liés aux alliés et à notre équipage, celles des différentes planètes et les Tâches diverses. Les Tâches sont les seuls missions à n'avoir aucun impact sur la progression du jeu, alors-que les autres ont toutes un impact plus ou moins important selon la teneur de l'objectif.
         Pour parcourir toutes ces distances (car de nombreux allers-retours sont à prévoir) nous avons le Nomade. Héritier du Mako de Mass Effect premier du nom, ce véhicule est un essentiel de l'exploration, par contre il n'est équipé d'aucune arme. Le Nomade possède deux modes, un normal et un tout terrain, il suffit de presser une touche pour passer de l'un à l'autre. Personnalisable, le Nomade peut être améliorer. En plus de changer la peinture selon nos goûts, nous pouvons lui apporter des améliorations que ce soit sur sa vitesse, sa mobilité ou sa résistance. Pour cela, il faudra commercer. Les crédits se font rares au début du jeu, mais ils se font plus nombreux au fur et à mesure de notre avancée. Durant l'exploration en Nomade comme à pied, nous devons faire attention à notre jauge de survie, car si elle est épuisée, notre vie diminue jusqu'à zéro, d'où l'intérêt d'améliorer l'atmosphère, car une meilleur atmosphère règlent les problèmes de survie.
 
 
Être le Pionnier
 
         La première étape est la création de notre personnage. Nous pouvons soit conserver l'apparence par défaut de Scott et Sara Ryder, soit la modifier. Effectivement, que nous incarnions l'un ou l'autre, les deux apparaîtront dans le jeu. Nous pouvons donc créer notre Ryder et créer son jumeau. Nous avons aussi la possibilité d'utiliser une apparence unique pour leur père, Alec Ryder. Cette dernière est déterminé par l'apparence du Ryder que nous incarnerons. D'ailleurs il est également possible de modifier le prénom de notre Pionnier. Cependant conserver son prénom par défaut, permettra que le héros soit régulièrement appelé par son celui-ci durant la partie. Une fois la personnalisation terminée, nous pouvons aussi sélectionner une formation parmi les six proposées. Cette dernière détermine notre capacité de départ, mais ne nous empêche pas de choisir une voie différente plus tard.
         En tant que Pionnier nous avons beaucoup de responsabilités. Nous incarnons à la fois l'explorateur, le plus grand espoir des colons d'Andromède et le chef d'équipe. Pour gérer tout cela, nous avons accès à notre propre vaisseau, le Tempête. A l'instar du Normandy de Shepard, nous y retrouvons tous nos équipiers, notre terminal de messagerie, l'armurerie, un magasin et autres éléments liés à l'Initiative Andromeda. Tout d'abord, nous avons accès à la Carte de la Galaxie, qui nous permet de choisir notre destination et scanner les différentes planètes du Secteur Héléus, car même si nous n'en visitons que sept, il en existe bien plus. Ensuite il y a la messagerie, cette dernière nous permettra de lancer des missions ou tout simplement d'avoir des nouvelles des équipiers et différents PNJ croisés durant notre aventure. Le terminal de l'APEX nous permet d'envoyer des groupes de la milice en mission pour obtenir crédits, ressources et objets. Les missions basique de la milice ne sont accomplissables que par les groupes, tandis-que les missions de l'APEX sont autant jouables en multijoueur que réalisables par des groupes. Les missions de l'APEX sont sources de belles récompenses. Le mode multijoueur est d'ailleurs un beau supplément et possède une jauge d'expérience comme dans le jeu, mais il est possible de s'en passer. Il y a enfin le terminal PVA. A chaque mission accomplie nous obtenons de l'expérience PVA et chaque point débloqué nous permet d'accéder à des avantages. Il y en a trois types, scientifique, militaire et commercial, chacun offrant des bonus non négligeables comme un versement régulier de crédits.
         Tout au long du jeu nous faisons face à de nombreux choix, il y en a plusieurs types, émotionnel, professionnel, séduction, impulsif, etc. Ces choix déterminent la personnalité de notre personnage, dont un bilan est établi durant la première partie du jeu dans le codex. Mais ils déterminent aussi la suite de l'aventure. Selon nos actions et nos choix, certains éléments peuvent foncièrement changé. Par exemple la relation entre Ryder et son père peut être établie comme proche ou distante et cela se sent ensuite tout au long du jeu. Il y a suffisamment de types de choix différents pour créer un personnage aussi unique que charismatique. Nous pouvons aussi agir sur les relations entre Ryder et l'équipage du Tempête. En allant voir régulièrement tous nos coéquipiers, nous nous assurons de développer une amitié avec eux. Tandis-qu'en ne les côtoyant que peu ou jamais, l'équipe se retrouvera moins soudé. Il y a notamment des missions de loyautés, une par coéquipiers, soit six en tout. Ces dernières si elles sont accomplies permettent de déterminer clairement les relations entre Ryder et chaque équipier. Ces missions sont disponibles au fur et à mesure de l'avancé du scénario. Bien évidemment, il est possible d'être plus que des amis avec certains personnages (coéquipiers et autres). Que ce soit pour une nuit sans lendemain ou une véritable romance, il y a pas mal de possibilités de disponible pour que Ryder puisse trouver l'amour. Toutefois, quelques scènes supplémentaires pour chaque romance n'aurait pas été de refus, car en moyenne une fois celle-ci lancée, il y a moins d'échanges entre Ryder et son/sa compagne qu'avant son démarrage. Dans l'ensemble l'équipage est vraiment agréable, ils sont tous uniques (la sérieuse Cora, le décontracté Liam, le vieux guerrier Drack, etc) et donnent de la vie au Tempête.

Mass Effect : Andromeda - 2017
 
Combattant adaptable
 
         Ce Mass Effect a un aspect RPG bien plus poussé que dans la Trilogie Shepard. Pour commencer il est possible d'aller au moins jusqu'au niveau 90 et nous ne possédons plus de classe particulière. A chaque niveau, nous obtenons des points de compétence à répartir dans trois catégories, combat, biotique et tech. Chacune de ces catégories compte pas moins de douze capacités actives (utilisables au combat) ou passives (bonus de dégâts, défense, etc). Ces capacités possèdent six rangs, dont les trois derniers offrent deux possibilités de progression. Ce grand nombre de capacités nous permet d'aisément développer notre propre style de combat. Seulement nous ne pouvons nous équiper que de trois capacités. Ce chiffre qui parait petit s'explique par le fait que nous pouvons enregistrer nos configurations de profils dans le menu contextuel. Les profils sont les anciennes classes du jeu et nous pouvons passer de l'un à l'autre à tout moment. En tout il y a sept profils, chacun proposant des bonus différents. Ces derniers possèdent six rangs et plus celui-ci est élevé, plus les bonus sont importants. Pour les augmenter il suffit d'investir des points de compétence dans la ou les catégories relatives au profil. Par exemple, le Profil Explorateur nous demandent d'investir des points de compétence dans les catégories combat, biotique et tech, tandis-que le Profil Soldat ne demande que d'investir dans la catégorie combat. Sur le terrain, il est possible de changer de profil et donc de configuration via le menu contextuel.
         L'équipement du Pionnier est regrouper en trois catégories, les armes, l'armure et les consommables. Il est possible d'être équipé de cinq armes, une de corps à corps et quatre à feu. L'arme de corps à corps est tout d'abord la célèbre Omnilame, mais il est possible de s'équiper plus tard d'une épée ou d'un marteau. Toutefois, il est impossible de combattre uniquement avec une arme de mêlée, car nous ne pouvons pas faire d'enchaînements. Les quatre autres armes sont le fusil d'assaut, le pistolet (mitraillette inclus), le fusil de combat et le fusil de précision. Il y a une très grande gamme d'armes entre les armes de la Voie Lactée comme le fameux M-8 Avenger ou le Carnifex, les armes de Héleus et les armes Reliquat. Il y a donc énormément d'armes inédites. Les armes possèdent aussi plusieurs niveaux, ces derniers devenant accessible lorsque le niveau de Ryder augmente. Chaque arme à feu peut être équipé de mods, il y en a différents types, chacun ayant pour but d'améliorer des paramètres précis de l'arme. Par exemple, nous pouvons équiper notre fusil d'assaut d'une lunette de visée pour augmenter la précision et d'un canon pour augmenter la puissance. L'armure se compose de quatre morceaux, le casque, le plastron, les jambières et les brassards. Comme pour les armes nous retrouvons les pièces d'armure de la Voie Lactée avec notamment l'armure N7, les pièces de Héleus et celles Reliquat. Chaque pièce d'armure possède aussi un niveau et seul le plastron peut être équipé d'un mod. Les armes et les armures ne se trouvent pas qu'en butin ou dans un magasin, il est aussi possible de les fabriquer. Tout au long du jeu nous pouvons utiliser un scanner, ce dernier permet d'avancer dans certaines missions, mais surtout d'accumuler des données de recherche. Ces dernières, réparties en trois catégories comme le reste (Voie Lactée, Héléus et Reliquat), permettent d'acheter des plans pour fabriquer les armes et armures qui nous intéressent le plus. Ensuite, il faut acquérir des ressources, ces dernières s'obtiennent en butin, lors de scans de planètes, à l'achat, en décomposant une arme ou une pièce d'armure ou grâce aux avantages du terminal PVA. Créer une arme ou une pièce d'armure nous permet d'y apporter des améliorations, la rendant plus puissante ou nous apportant des bonus comme augmenter nos boucliers ou notre santé. Petit supplément, nous pouvons modifier les couleurs de l'armure et de la tenue décontractée de Ryder dans les quartiers du Pionnier. Les consommables sont quand à eux des objets utilisables via le menu contextuel, ils permettent par exemple de récupérer son bouclier ou encore de récupérer des munitions.
         Sur le terrain, les affrontements sont quelques peu différents de ceux de la Trilogie Shepard, ils sont plus vifs. Effectivement, nous sommes désormais équipé d'un propulseur, idéal au combat comme durant l'exploration. Ce dernier permet de rapidement se déplacer sur le côté, en avant/arrière ou en l'air. Une nouvelle technique découlant du propulseur est le vol stationnaire. Il nous permet de rester en l'air pendant quelques secondes afin d'attaquer les ennemis d'en haut. Le propulseur, les nombreuses capacités et le changement de profil permettent de donner aux affrontements un côté nerveux assez accrocheur. La mise à couvert automatique est quelque-peu surprenante au début, toutefois cela se révèle assez utile. Deux équipiers sont présent avec nous sur le terrain, nous pouvons leur donner des ordres individuels ou collectif comme se concentrer sur une cible particulière ou se déplacer vers une zone précise. Autre éléments intéressant, les combos. Ces derniers nécessitent l'utilisation d'une technique d'amorçage comme l'incinération et d'une technique explosive comme la charge. Les combos peuvent être réalisés en solo ou avec nos équipiers et ils permettent d'engendrer plus de dégâts.

Mass Effect : Andromeda - 2017
 
Une magnifique galaxie de bugs
 
         L'espace, les planètes, la Galaxie d'Andromède, le jeu est magnifique et époustouflant de réalisme d'un point de vue environnemental. Les milliers d'étoiles brillent de mille feux ; les planètes sont vastes, elles possèdent un superbe écosystème et sont variés (la désertique Eos, la glacé Voeuld, la tropicale Havarl, etc) ; le Nexus est vraiment somptueux. La bande-son est assez réussi, la musique inspire la découverte, l'aventure et le mystère. Il est dommage qu'elle soit aussi discrète, car elle ne se montre que rarement en dehors des moments les plus intenses du jeu. Les bruitages sont comme dans beaucoup de jeu actuels, réalistes et donc réussis. Le doublage FR est dans l'ensemble assez bon, toutefois certains personnages ont une voix un peu trop monocorde. La VO reste la meilleure version du jeu. Mais voilà toute cette beauté environnemental et sonore est gâchée par un grand nombre de bugs.
         Effectivement, tout au long du jeu nous constatons encore beaucoup de bugs diverses et variés malgré les nombreuses mises à jour du jeu. Cela n'empêche pas de jouer, mais ça reste tout de même réellement dérangeant. Il y a notamment des bugs de collision, des PNJ qui se retrouvent à l'éviter au-dessus du sol, des tremblements dans les cinématiques, l'écran qui se gèle quelques secondes, les PNJ qui bougent les lèvres avant ou après que nous entendions leur voix, des ralentis de quelques secondes ou encore les lumières qui clignotent dans le menu d'équipement. Bien que ces bugs soit ponctuels, il est impossible de ne pas en être victime quelques fois étant donné qu'il faut 50 heures voir plus pour compléter tous les objectifs du jeu. Cependant, ces bugs restent tolérables, car ils n'empêchent pas de profiter de tous les bons côtés du jeu, ils agacent avant-tout lors de l'exploration. Les animations faciales qui étaient quand à elle une véritable catastrophe à la sortie du jeu sont devenues bien meilleures grâce aux différentes mises à jour. Mais le fait qu'il y ait eu besoin de mises à jour aussi importantes est un point franchement négatif.
         Tout ce négatif du aux bugs est fortement dommage, car le jeu possède un scénario franchement intéressant. Jouer le Pionnier, explorer une galaxie inconnue pleine de danger, rencontrer une nouvelle espèce, en combattre une autre hostile, etc. Pas aussi passionnant que la Trilogie Shepard certes, le jeu possède malgré tout de bons éléments scénaristiques avec des personnages hétéroclites et intéressants, des belles phases d'action et du suspens.
 
Mass Effect : Andromeda - 2017

Bilan : 15/20
Jouabilité : 4.5/5
Graphismes : 2/5
Bande-son : 4.5/5
Temps de jeu & Scénario : 4.5/5

Mass Effect : Andromeda n'égale pas la Trilogie Shepard, mais possède ses propres atouts. Effectivement, ce jeu contient tous les éléments d'un bon RPG, seulement les bugs ne permettent pas de l'apprécier à sa juste valeur. Malgré cet aspect négatif, nous espérons qu'une suite verra le jour, car la Galaxie d'Andromède semble pouvoir nous offrir encore énormément de possibilité et la fin du jeu laisse à penser que les aventures du Pionnier ne font que commencer.

Avis Perso :

Franchement j'avais un peu peur en commençant Mass Effect : Andromeda. Entre tout le négatif que j'avais entendu sur les bugs et le fait que nous laissons Shepard de côté (je suis effectivement une fan de la Trilogie Shepard), j'étais pas trop motivé pour y jouer. Et finalement j'ai bien accroché. J'ai trouvé le système ingénieux, la Galaxie d'Andromède somptueuse, les nouvelles perspectives intéressantes, etc. Ce qui m'a parfois agacé ce sont les bugs, parce-que des fois c'est juste trop. C'est vraiment dommage, parce-que l'aventure de Ryder est plutôt plaisante. Donc, malgré les bugs, je suis contente d'y avoir joué et j'ai apprécié mon voyage dans la Galaxie d'Andromède.

Votre note : ?/20
Jouabilité : ?/5
Graphismes : ?/5
Bande-son : ?/5
Temps de jeu & Scénario : ?/5

Mass Effect : Andromeda - 2017
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Mass Effect - RPG - 18+ - PS4

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017 15/09/2017

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017
Posté en septembre 2017
Éditeur & Développeur : Square Enix / Deck Nine Games
Genre : Aventure
Classification : 16+
Plateforme : PC, PS4 & ONE
Testé sur : PS4
Nbr. de joueur : 1

         Après l'excellent Life is Strange, nous voilà de retour à Arcadia Bay pour incarner cette fois-ci Chloé Price. Before the Storm est une préquelle du premier jeu se déroulant environ deux ans avant le retour de Max Caufield à Arcadia Bay, héroïne de Life is Strange.
         Alors que le père de Chloé est mort depuis déjà deux ans, celle-ci se sent seule et abandonné. Elle n'a pas d'ami, sa mère a refait sa vie, elle n'a rien à qui ou à quoi se rattacher. Elle fait alors la connaissance de Rachel Amber, élève modèle appréciée de tous. Bien qu'elles paraissent à l'opposer l'une de l'autre, elles pourraient bien avoir plus en commun qu'elles ne le pensent.

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017

Adolescence rebelle

         Chloé fidèle à elle-même est l'adolescente rebelle par excellence qui fait le mur, fume des joints et sèche les cours. Ses interactions avec son entourage sont donc assez impulsives et irrespectueuses. Ces discussions de force nous proposent des défis Insolence où il faut réussir à tenir tête à l'interlocuteur pour remplir son objectif. Par exemple, il faut persuader le videur de la scierie de nous laisser entrer pour assister au concert de Firewalk. Ces défis sont à la fois intéressants et pertinents étant donné le caractère de Chloé. De plus, il propose un petit supplément non négligeable dans les conversations. Plus de photos à prendre, désormais pour compléter le journal nous pouvons taguer différents endroits ou objets et c'est à nous de choisir quel type de phrase y inscrire. Pas forcément utile, ces tags permettent de renforcer le caractère rebelle de Chloé et d'avoir un petit objectif secondaire. D'ailleurs, pour connaître notre objectif principal, il nous suffit de regarder la main de Chloé, car elle s'en sert de pense-bête. D'un point de vue interaction, Before the Storm reste fidèle au premier jeu avec énormément d'éléments à observer et un certains nombre avec lequel interagir. Petit plus non présent dans le premier Life is Strange, la possibilité de changer de tenue pour donner à Chloé le style qui nous plaît le plus.
 
 
Un monde vivant

         Malgré ses airs, Chloé se sent clairement seule. C'est notamment marquant lors des nombreuses discussions avec les personnages. D'une manière générale, elle a plus ou moins de bonnes relations avec tout le monde, mais pourtant elle ne considère aucune de ces personnes comme ses amis. Toutefois, nous pouvons orienter Chloé vers diverses choix pouvant lui donner l'occasion de plus sympathiser avec autrui. En l'occurrence, il est possible de jouer à un jeu de plateau avec d'autres élèves. Il est toutefois tout à fait possible de ne pas parler aux autres ou de ne pas accepter de jouer au jeu de plateau par exemple. Comme dans le premier jeu, il y a tout un tas de petits choix à faire qui certes ne changent pas la trame du tout au tout, mais rendent le jeu plus pertinent. Les personnages principaux sont au sommet de l'affiche bien évidemment, mais les autres ne sont pas délaissés pour autant, ce qui est vraiment plaisant et donne de la vie au jeu. Nous pouvons aussi accéder au journal de Chloé et à ses messages, élément intéressant et donnant encore plus de profondeur.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017
 
Un lien...

         La Chloé que nous incarnons n'est pas encore celle que nous rencontrons dans Life is Strange. Là, elle se cherche encore, elle doit surmonter la mort de son père, accepter le nouveau compagnon de sa mère et avancer malgré le départ de sa meilleure amie Max. Et c'est bien-sûr là qu'intervient la fameuse Rachel Amber. En à peine 2H30 nous pouvons déjà voir un puissant lien se créer entre les deux. Découvrir Rachel est un vrai plaisir, son personnage est profond et charismatique. Elle intrigue dès la première rencontre. A l'instar de Life is Strange, Before the Storm nous annonce une histoire riche et touchante. Et il faut avouer que ce premier épisode est réellement très bien écrit. Les dialogues, les réactions et même les actions sont typiques d'adolescentes, parfois durs et violents comme sincères et émouvants. C'est ce qui créer la magie de Life is Strange et que nous sommes ravis de retrouver dans Before the Storm, des émotions pures qui ne peuvent nous laisser insensible. Surtout que chaque élément qui avait été abordé dans le premier jeu à propos de la relation entre Chloé et Rachel sont bien présents.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017
 
Quelque chose d'unique...

         Ce qui a rendu Life is Strange et rend aujourd'hui Before the Storm uniques, c'est l'ambiance. Le graphisme semi-réaliste qui est empli de détails, les différents lieux typique des petites villes américaines sont vraiment beaux et les personnages très hétéroclites. La musique du groupe Daughter est vraiment superbe. Elle accompagne parfaitement chaque scène du jeu, leur donne encore plus d'intensité et renforce l'ambiance.
         Le doublage n'est pas le même que dans Life is Strange. Pour autant, cela est loin d'être choquant. Effectivement, le jeu d'acteur est vraiment de haute qualité et donne un charisme encore plus important aux personnages. Bien-sûr, de ne pas avoir la même doubleuse pour Chloé est dommage, mais il faut reconnaître l'excellent travail de la nouvelle doubleuse.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017
 
Bilan : 20/20 + Coup de c½ur
Jouabilité : 5/5
Graphismes : 5/5
Bande-son : 5/5
Temps de jeu & Scénario : 5/5

Ce premier épisode de Before the Storm est un vrai bijou. Il est prenant, touchant et plaisant. La relation de Chloé et Rachel est en plein éveil et l'émotion est au rendez-vous. Nous attendons impatiemment le second épisode.

Avis Perso :

         J'avais beaucoup aimé Life is Strange, alors quand Before the Storm a été annoncé, j'étais ravie. Pouvoir enfin rencontrer la fameuse Rachel Amber, j'avais vraiment hâte. Et je dois dire que les quelques gameplay que j'ai pu voir avant la sortie de ce premier épisode me faisaient d'autant plus bouillir d'impatience. Le 31 août arrivé, je n'ai pas perdu une minute et je me suis lancée dans l'aventure.
        J'ai été très agréablement surprise de voir que l'épisode durée environ 2H30, je pensais qu'il ne durerait pas plus de 1H15. J'aimais bien Chloé dans Life is Strange, mais sans plus. Tandis-qu'ici nous l'incarnons, le point de vue étant totalement différent, nous la découvrons sous un autre angle et nous nous y attachons d'autant plus. Ensuite vient Rachel... mais quel personnage incroyable ! Elle est tellement charismatique, quelle en a quelque chose de magnétique. Je suis clairement bluffé par ce personnage, car techniquement on ne la connait pas vraiment, mais on l'adore déjà. D'ailleurs c'est aussi le cas de Chloé, ce qui amplifie notre vision de l'incroyable Rachel Amber. De plus, nous pouvons sentir une connexion assez dingue entre les deux héroïnes dès le départ. La relation entre Max et Chloé était très belle, mais celle entre Rachel et Chloé a un petit quelque chose en plus qui fait toute la différence. J'ai adoré ce premier épisode et je l'ai d'ailleurs refait quatre fois. Maintenant, je n'ai qu'une hâte, c'est de jouer au second.

Votre note : ?/20
Jouabilité : ?/5
Graphismes : ?/5
Bande-son : ?/5
Temps de jeu & Scénario : ?/5
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 1 : Éveille-toi) - 2017
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : 16+ - Aventure - PS4 - Coup de coeur - Life is Strange

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017 23/10/2017

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017
Posté en octobre 2017
Éditeur & Développeur : Square Enix / Deck Nine Games
Genre : Aventure
Classification : 16+
Plateforme : PC, PS4 & ONE
Testé sur : PS4
Nbr. de joueur : 1
 
Attention spoiler, ne lisez pas ce test si vous n'avez pas terminé le premier épisode de Life is Strange : Before the Storm.

          Suite aux événements de la veille, Chloé et Rachel plus complices que jamais, sont déterminées à prendre un nouveau départ en dehors de Arcadia Bay. Seulement, plusieurs ombres planent au tableau, l'incendie, le père de Rachel et sa mystérieuse maîtresse, sans oublier David le beau père de Chloé.

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017
 
Exploration, Interactions et Défis
 
         Revenir à Arcadia Bay est un vrai plaisir qui éveille une certaine nostalgie chez les fans de Life is Strange. En redécouvrant ces lieux, nous voyons progressivement naître les prémices de ce dernier, notamment lorsque Chloé s'installe dans le "refuge" de la décharge que nous pouvions explorer dans la peau de Max. Tout au long de cette épisode, nous avons droit à quelques phases d'exploration où nous pouvons décrire les éléments en détail via le regard de Chloé, mais aussi échanger avec autrui. Ces discussions bien que facultatives sont réellement intéressantes et influent sur le scénario à petites doses. Un personnage avec qui nous avons été amical précédemment se montrera plus réceptif si nous l'abordons ou plus méfiant dans le cas contraire.
         Toutefois, là où il faut montrer le plus d'attention, c'est lorsque nous lançons un défi Insolence. Ces derniers sont désormais un peu plus présent, mais surtout ils se montrent plus difficiles et plus importants. Effectivement, ces défis peuvent nous permettre de sortir d'un mauvais pas ou de dénouer une situation complexe. Par exemple, au début de l'épisode nous pouvons défier le proviseur de l'Académie Blackwell afin de le convaincre que le séchage de cours était avant tout la faute de Chloé, permettant ainsi à Rachel de jouer dans la pièce de théâtre. Cependant, il faut savoir bien interpréter les réponses de notre interlocuteur, car parfois un échec suffit pour que le défi soit perdu.
 

Relation intense
 
         En l'incarnant, nous découvrons Chloé différemment. Ses sentiments et pensées nous étant désormais accessibles, nous nous attachons d'autant plus à son personnage, car nous arrivons plus aisément à la comprendre voir même à s'identifier à elle. Il est effectivement plus compliqué de s'identifier à Rachel, car nous avons une certaine tendance à l'admirer et d'autant plus car nous passons par le regard de Chloé. Rachel Amber est clairement un personnage qui marque les esprits. Grâce à un excellent doublage et une magnifique écriture, nous faisons face à un personnage dont la complexité devient fascinante. Il est rare qu'un personnage de jeu vidéo puisse atteindre un tel charisme et nous ne pouvons qu'être impressionné par ce personnage profond et surprenant. Son naturel joyeux cache une véritable souffrance qu'elle n'arrive à dévoiler qu'à Chloé. Bien-sûr nous savions déjà via Life is Strange à quel point Rachel comptait pour Chloé, mais nous pouvons désormais voir que c'est réciproque et qu'elles sont clairement la force l'une de l'autre. L'alchimie entre les deux héroïnes est réellement puissant et continue de croître au fur et à mesure de cet épisode, nous procurant un fort attachement à leur histoire.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017

Profondeur scénaristique
 
         La relation entre Chloé et Rachel n'est pas qu'alchimique, elle est aussi profonde. Nous pouvons assister à des instants sublimement écrits qui ne peuvent nous laisser insensible. De plus, les autres personnages participent aussi à cela nous créant un univers cohérent, riche et prenant. Chaque petit élément, chaque petite scène est minutieusement travaillé pour nous apporter la meilleure expérience possible et c'est une véritable réussite. Totalement fidèle aux événements de Life is Strange, Before the Storm sait malgré tout se démarquer grâce à un aspect moins dramatique mais tout aussi touchant. L'intrigue est avant tout basée sur la vie de nos héroïnes délaissant ainsi le côté enquête de Life is Strange, mais tout en gardant l'intensité. Effectivement, cet épisode avance en crescendo nous proposant de plus en plus de phases accrocheuses jusqu'à un rebondissement final tout simplement époustouflant.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017

Impact sur le joueur
 
         Life is Strange était une véritable expérience de vie qui nous poussait parfois à la remise en question. Ce n'est bien logiquement pas le cas dans Before the Storm, car l'essence de cet aspect du jeu provenait majoritairement du pouvoir de remonter le temps de Max. Ici, nous nous laissons juste captiver par la relation des deux héroïnes et très rapidement nous nous sentons attacher à ces dernières comme elles, se sont rapidement attachées l'une à l'autre.
         Life is Strange et Before the Storm sont ainsi similaires, mais aussi différents à la fois. Ils nous emportent tous les deux, mais pas de la même manière. Dans le premier, il y avait une ambiance plus thriller qui nous tenait en haleine, tandis-qu'ici c'est avant tout le domaine émotionnel qui le fait. Au départ, cela aurait pu sembler insuffisant, mais la qualité des personnages s'impose simplement et nous nous laissons emporter dans cette histoire et dans cet univers avec cette musique en parfaite harmonie qui apporte un côté contemplatif au cadre tout en le sublimant. Au bout de ce second épisode qui dure près de 3h30, nous restons impressionnés par la puissance scénaristique du jeu et l'effet qu'il a sur nous.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017

Bilan : 20/20 + Coup de coeur
Jouabilité : 5/5
Graphismes : 5/5
Bande-son : 5/5
Temps de jeu & Scénario : 5/5
 
Splendide Nouveau Monde se révèle encore meilleur que son prédécesseur. Riche en émotion et n'oubliant pas les rebondissements, il nous annonce un épisode final de haut niveau. En supplément, il nous prouve que la jouabilité n'est toujours l'essentiel d'un jeu vidéo et que c'est un tout qui fait qu'il peut atteindre une telle unicité.
 
Avis Perso :
 
         Comme je l'ai dit dans mon Let's Play, cet épisode m'a laissé sans voix tant je l'ai trouvé incroyable. La fidélité à Life is Strange est juste parfaite, entre les petits éléments que nous trouvons, les tags et bien-sûr les dialogues. Notre fibre nostalgique est rapidement remuée et nous nous sentons devenir un acteur encore plus important autant dans Before the Storm que dans Life is Strange. Par exemple, dans la préquelle nous créons le tag du "refuge" de la décharge Chloe was here ! et dans le premier nous le retrouvons.
         Émotionnellement parlant, cet épisode m'a submergé. La relation entre Chloé et Rachel est tellement fusionnelle, les imaginer l'une sans l'autre devient impossible. Je redécouvre vraiment Chloé, j'accroche bien plus avec son personnage maintenant. Quand à Rachel, elle m'épate chaque fois un peu plus. Je l'avais déjà adoré au premier épisode et après celui-ci je suis juste totalement fan. Clairement, ce personnage crève l'écran. Je ne sais pas comment Deck Nine Games a fait, mais ils ont réussis à donner à la fameuse Rachel Amber encore plus de charisme que ce que l'on espérait. J'ai du mal à concevoir qu'on ne puisse pas l'apprécier, mais même si c'est le cas pour certains, on ne peut toutefois pas nier que ce personnage dégage quelque chose de fort.
 
Votre note : ?/20
Jouabilité : ?/5
Graphismes : ?/5
Bande-son : ?/5
Temps de jeu & Scénario : ?/5
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 2 : Splendide Nouveau Monde) - 2017
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : 16+ - Aventure - PS4 - Coup de coeur - Life is Strange

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017 03/01/2018

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017
Posté en janvier 2018
Éditeur & Développeur : Square Enix / Deck Nine Games
Genre : Aventure
Classification : 16+
Plateforme : PC, PS4 & ONE
Testé sur : PS4
Nbr. de joueur : 1
 
Attention spoiler, ne lisez pas ce test si vous n'avez pas terminé le premier et deuxième épisode de Life is Strange : Before the Storm ainsi-que la saison complète de Life is Strange.

          Maintenant que Rachel a découvert la vérité sur sa mère, elle n'a plus qu'une idée en tête, la rencontrer. Heureusement, cette dernière peut compter sur Chloé pour l'aider dans ses recherches. Seulement, les risques sont bien plus nombreux qu'ils n'y paraissent.

 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017


Connexion
 
         Cet épisode final nous replonge dans les émotions que nous pouvions vivre dans Life is Strange, car à l'inverse des deux premiers épisodes, celui-ci se veut plus stressant, plus dramatique. A l'instar du premier jeu, nous nous demandons tout le long "Jusqu'où serions-nous prêt à aller pour protéger quelqu'un qu'on aime ?". De plus, beaucoup d'autres éléments nous ramène au jeu d'origine et forcément au destin tragique qui attend nos héroïnes. Ce qui nous frappe immédiatement c'est la première mèche bleu de Chloé et il y a aussi toute la cinématique finale qui nous rappelle les récits que celle-ci racontait à Max dans Life is Strange. Même si nous voulons essayer d'oublier le drame à venir, il est impossible de s'en défaire, ce qui nous retourne d'autant plus lorsque nous jouons. 
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017

Beauté dévastatrice
 
         Chaque scène, chaque dialogue et chaque événement ne cessent de nous rappeler qu'un jour Rachel aura disparu. Nos émotions en sont forcément décuplés, car plus Chloé passe de temps avec Rachel, moins nous pouvons accepter ce qui va arriver, surtout que nous ne pouvons rien y faire. Le destin des personnages et notamment de Rachel étant déjà gravé dans la pierre, les choix sont bien plus linéaires que précédemment pour éviter toute incohérence avec Life is Strange. Malgré un nombre de fins limités que nous pouvons difficilement critiquer étant donné que c'était également le cas dans le jeu d'origine ; et un impact modéré, nous nous laissons aisément emporté par la magnifique relation qui s'est développé entre les deux héroïnes durant ces trois épisodes, mais aussi par le rapport avec les autres personnages et notamment les liens familiaux tel que celui de Chloé et son défunt père William. 

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017
 
Rachel Amber 4 ever
 
         Bien que Rachel ne soit pas présente physiquement tout le long de l'épisode, elle est le point d'ancrage de cet épisode et de ce jeu. Effectivement, chaque action réalisé par Chloé est pour Rachel. Mais elle n'est pas la seule, car James, Rose et Sera sont également prêt à tout pour elle, pour la protéger. Rachel est le "guide" de Chloé, celle qui lui permet d'être heureuse. Dans Life is Strange, Chloé disait que Rachel était son "ange", celle qui l'avait sortie du gouffre et nous ne pouvons que le constater. Ce qui découle de ce jeu et particulièrement de cet épisode, c'est que Chloé n'est rien sans Rachel, mais l'inverse est aussi tout à fait vrai, car Rachel a beau s'entendre et être apprécié par quasiment tout le monde, il n'y a qu'une personne en qui elle a confiance plus que tout et c'est clairement Chloé. Cet épisode a presque un côté honorifique envers Rachel Amber, car elle est la préoccupation de tous, positivement ou non d'ailleurs. Nous incarnons Chloé, mais la véritable héroïne de Before the Storm est définitivement Rachel.
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017

 
Toujours plus de questions...
 
         Malgré la qualité scénaristique du jeu, cet épisode nous apporte bien plus de questions que de réponses. L'aspect mystique reste malheureusement un mystère des plus complet et c'est bien dommage, car même si nombreux sont les joueurs qui ont pensés que Rachel et Sera avaient des pouvoirs à l'instar de Max dans Life is Strange, ces pouvoirs n'ont peut-être bien jamais existés ; mais le rêve éveillé de Chloé nous laisse plus penser qu'il s'agit d'un élément mystique plutôt que d'un épisode de démence de la part de cette dernière. De plus, nous pouvons aussi nous interroger sur le devenir de Steph, Drew et Mikey qui sont inexistants dans le premier jeu. Mais également, nous pouvons aisément nous demander pourquoi James, Rose et Sera n'ont pas réagis suite à ce qu'il arrive à Rachel ; et de la même manière, étant donné la relation amoureuse ou quasi-amoureuse pour les joueurs qui n'auraient pas vécu la scène du baiser dans l'épisode précédent entre Chloé et Rachel, nous ne comprenons pas vraiment pourquoi Rachel a eu une relation avec Franck et a également eu un éventuel début de relation avec Jefferson. Le seul espoir que nous avons est que ces trous scénaristiques soient volontaires et qu'ils seront expliqués dans un nouvel épisode de Life is Strange.

Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017
 
Bilan : 18/20 + Coup de coeur
Jouabilité : 4/5
Graphismes : 5/5
Bande-son : 5/5
Temps de jeu & Scénario : 4/5
 
Bilan Saison : 19.3/20
 
Malgré quelques mystères et un peu moins de choix, il est bien difficile de ne pas être bouleverser par l'histoire de Chloé et Rachel. Après avoir fini Before the Storm, il est probable que nombre de joueurs ne pourront plus jouer à Life is Strange sans grandes difficultés émotionnelles. Cette préquelle nous apporte un regard totalement différent sur Chloé et de ce fait sur le jeu d'origine. La nécessité de jouer d'abord à Life is Strange puis à Before the Storm nous semble essentielle, car en étant trop attaché à Rachel, nous pourrions passer totalement à côté de l'essence de l'histoire de Max.
 
Avis Perso :
 
J'ai rarement autant été émue dans un jeu vidéo. A la fin de Life is Strange j'étais triste, mais là j'étais effondrée. Au prochain jeu Life is Strange j'ai intérêt à prévoir des mouchoirs.
 
Votre note : ?/20
Jouabilité : ?/5
Graphismes : ?/5
Bande-son : ?/5
Temps de jeu & Scénario : ?/5
 
Life is Strange : Before the Storm (Épisode 3 : L'Enfer est Vide) - 2017
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Coup de coeur - Aventure - 16+ - PS4 - Life is Strange