5 tagged articles Histoire du Jeu Vidéo

01/06/2014

Mass Effect 3

Bienvenue sur mon blog spécialisé Jeu Vidéo et accessoirement Japon.
 
Vous trouverez ici des tests sur diverses plateformes de jeu vidéo, des dossiers sur les plus grands studios et série de jeu, des vidéos faites par mes soins, mais aussi des bilans des plus importantes conférences et autres événements du domaine vidéoludique.
Pour ce qui est du côté japonais, vous pourrez lire des articles culturels ainsi-que d'autres centrées sur l'animation japonaise et les mangas.
 
Mon but est de partager mes passions tout en tentant de mieux vous faire découvrir l'univers des Jeux Vidéo, j'espère que cela vous en apprécierez le contenu. Cependant, je dois avouer que par ce blog j'espère pouvoir montrer mes capacités de rédactrice afin d'un jour réaliser mon rêve et devenir journaliste dans le Jeu Vidéo. J'ai notamment été rédactrice bénévole chez l'association BlizzCorp, qui n'existe plus aujourd'hui. 
Si vous aimez mon blog partagez-le, vous m'aideriez beaucoup.

Pour vous tenir informé de mon actualité, vous pourrez me trouver sur YouTubeFacebook et Twitter.

Pour toute question, rendez-vous sur cet article.
Ci-dessous mes Trophées avec mon ID PSN. Si vous voulez devenir mon ami sur le PSN envoyez-moi préalablement un message, je vous ferai la demande moi-même.


Ci-dessous un Sommaire (la version mobile est désordonnée à cause du format) et un Lexique sur ce lien pour vous permettre de comprendre les termes spécifiques du jeu vidéo.

Plateformes :                                              Rubriques :

PlayStation 1                                                    Anime / Manga 
PlayStation 2                                                    Coup de Coeur  
PlayStation 3                                                    Culture Japon   
PlayStation 4                                                    News Gaming 
- PlayStation Portable                                       Histoire du Jeu Vidéo
- Nintendo DS                                                     - Interview  
- Nintendo 3DS                                                   Let's Play & Démo 
- Wii                                                                       Ce que les Jeux Vidéo nous inspirent...
PC                                                                        Informations Hebdomadaire
- Android                                                                                    

Classification :                                    Grandes Séries :

Tous publics                                                      - Assassin's Creed    
3+                                                                         - Crash Bandicoot         
7+                                                                         - Dragon Age      
12+                                                                       - Dynasty Warriors   
16+                                                                       - Final Fantasy  
18+                                                                       - Kingdom Hearts      
                                                                                 Les Sims         
Genres :                                                             - Life is Strange
                                                                                 - Mass Effect
- Action                                                                   Medal of Honor                                     
- Aventure                                                               - Naruto                                 
- Autre                                                                      - Professeur Layton                                        
- Beat'em all                                                            - Star Wars                                   
- Combat                                                                   Sword Art Online                                      
Course                                                                    - Tekken                                        
FPS (First Person Shooter)                                - Tomb Raider  
- Gestion                                                                      
- Infiltration                                                                   
- MMO (Massively Multiplayer Online)                         
- Party Game
- Plate-forme
- Réflexion
- RPG (Role Playing Game)
- Simulation
- Sport
- Stratégie
- Survival-horror
- TPS (Third Person Shooter)

Histoire du Jeu Vidéo : Dontnod Entertainment 26/01/2016

Histoire du Jeu Vidéo : Dontnod Entertainment
Posté en janvier 2016

         Dontnod Entertainment est un studio de production et de développement de jeux vidéo fondé en juin 2008 à Paris, par le programmeur Hervé Bonin, l'illustrateur travaillant précédemment chez Ubisoft Aleski Briclot, l'écrivain Alain Damasio, le manager Oskar Guilbert et le directeur créatif Jean-Maxime Moris. Ce studio compte aujourd'hui plus de 70 développeurs dont certains ayant travaillés sur les Splinter Cell et Rainbow Six d'Ubisoft, mais aussi sur Heavy Rain de Quantic Dream. Actuellement, le directeur général ou CEO est Oskar Guilbert. Le studio s'est évident agrandi petit à petit et nous y trouvons entre autres le directeur de production Nicolas Simon, le producteur exécutif Luc Baghadoust, le directeur Raoul Barbet, le designer Philippe Moreau, l'illustrateur Michel Koch, le directeur de développement Abrial Da Costa, etc. Dontnod, le nom du studio, bien qu'original veut tout simplement dire "ne pas acquiescer". La première création de celui-ci fut FLUIDZ, une librairie et éditeur logiciel simulant des comportements de fluides réalistes en temps réel. Grace à FLUIDZ, Dontnod remporta le prix de "l'émergence" au concours national d'art à la création d'entreprises de technologies innovantes.
         Après cette victoire, le studio procéda à une collecte de fonds avant de démarrer le développement de leur premier jeu le 24 juillet 2008. D'abord intitulé Adrift, Remember Me aurait du être une exclusivité Playstation 3 de part une collaboration avec Sony. Mais pour des raisons inconnues, ce dernier annula le projet. C'est Capcom qui prit le relais pour éditer le jeu. Et tant donné ces problèmes de collaboration, le développement fut long et compliqué. Et c'est finalement à la Gamescom 2012 que Remember Me fut officiellement annoncé. Il sortit le 7 juin 2013 sur PC, Playstation 3 et Xbox 360. Bien que ce dernier fut très bien accueilli par la critique, les ventes furent décevantes. Le jeu s'écoula à un peu plus de 330 000 exemplaires dans le monde, et cela est en grande partie du à la quasi absence de soutien de Capcom qu'en à la promotion du jeu, mais aussi au fait que Remember Me ne sortit qu'une semaine avant The Last of Us, l'immense succès de Naughty Dog. Ce premier jeu passa donc facilement inaperçu.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Dontnod Entertainment

         Remember Me est un jeu d'action-aventure développé sous Unreal Engine 3 qui nous projette en 2084 à Néo-Paris. A cette époque, un nouveau marché a pris le pas sur tous les autres, le commerce de la mémoire. Nous pouvons vendre, acheter ou même échanger des souvenirs. De ce fait, il est difficile de cacher quoi que ce soit et notamment à l'entreprise ayant crée cette nouvelle technologie, Memorize. Nous incarnons Nilin, une ex chasseuse de souvenirs et une érroriste s'étant fait capturé puis effacé la mémoire. Avec l'aide d'un autre érrorite Edge, Nilin part en guerre contre Memorize tout en espérant remettre la main sur ses souvenirs. Remember Me fut l'oeuvre de nombreuses personnes dont le directeur Jean-Maxime Moris, les designer Philippe Moreau et Marc Pestka, les scénaristes Alain Damasio et Stéphane Beauverger, les illustrateurs Aleski Briclot et Michel Koch et le compositeur Olivier Derivière. 
 

         A la fin de Janvier 2014, Dontnod se retrouve en redressement judiciaire malgré les fonds obtenus pour leurs futurs projets. Même si ce redressement peut d'abord paraître négatif, cela permit au studio de se rééquilibrée après tout de même un certain nombre de licenciement. A cette période, un Remember Me 2 était prévu mais il semblait impossible qu'il finisse par voir le jour. Plusieurs mois avant, Dontnod avait commencé à travailler avec des développeurs des Final Fantasy, avant de débuter une collaboration avec Square Enix pour leur nouveau jeu What If ?, qui prendra finalement le nom de Life is Strange. Le développement de ce dernier débuta en avril 2013, soit avant même la sortie de Remember Me. Il ne fut cependant pas annoncé avant la Gamescom 2014. C'est un épisodique au même titre que The Wolf Among Us ou Walking Dead de Telltale Games, qui fut comparé à Gone Home de Fullbright par rapport au fait que les deux jeux ont une jeune héroïne qui rentre chez elle en Oregon. Les épisodes furent disponibles un à un à partir du 30 janvier 2015 et le dernier sorti le 20 octobre de la même année sur PC, Playstation 4 et 3, Xbox One et 360. Le jeu fut un franc succès auprès de la critique comme des joueurs et s'écoula à plus d'un million de copies digitales, un chiffre trois fois supérieur à Remember Me. Ce succès permit au jeu de se voir adapter en version physique avec une édition limitée contenant notamment un artbook et la bande originale. Cette version sortie le 22 janvier 2016 sur PC, Playstation 4 et Xbox One.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Dontnod Entertainment

         Life is Strange est un jeu d'aventure développé sous Unreal Engine 3, où nous incarnons la jeune Maxine Caufield, une terminale de l'académie Blackwell dans la petite ville d'Arcadia Bay. "Max" comme elle préfère être appelé, est passionné par la photographie et souhaite en faire son métier, raison pour laquelle est revenue étudié dans sa ville d'origine. Alors que tout semble relativement calme dans cette académie, Max est témoin d'un meurtre et se rend alors compte qu'elle peut remonter le temps. Sans le vouloir, elle se retrouve au c½ur d'une enquête mêlant événements étranges et disparition, mais elle peut heureusement compter sur son amie d'enfance Chloe Price pour l'aider à comprendre ce qu'il se passe dans cette prétendu calme et tranquille petite ville d'Oregon. Ce jeu qui parait d'une grande légèreté au premier abord et en fait beaucoup plus intense qu'il semble l'être, et nous pousse à des choix lourds de conséquences sur la vie de notre héroïne, mais aussi à réfléchir à la conséquence de nos actions. Son approche peut pousser le joueur à se remettre en question dans la réalité tant l'impact moral et émotionnel de ce jeu est puissant. Malgré la qualité de Remember Me, c'est avec l'excellent Life is Strange que Dontnod su sortir du lot. Le jeu remporta d'ailleurs plus d'une centaine de prix. Y ont particpés, les directeurs Raoul Barbet et Michel Koch, les designers Baptiste Moisan, Sebastien Judit et Sebastien Gaillard, les scénaristes Christian Divine et Jean-Luc Cano, les illustrateurs Kenny Laurent et Amaury Balandier, le compositeur Jonathan Morali, etc.


         Pendant ce temps, le studio n'a pas pour autant délaissé d'éventuels autres projets. A commencer par Remember Me 2 dont le scénario est déjà terminé, seul est nécessaire l'aval de Capcom pour que le développement puisse être lancé. En fait, dès le départ Remember Me avait été conçu pour devenir une série. Un nouveau jeu nommé Vampyr est également en cours de développement avec la collaboration de Focus Home Interactive depuis Janvier 2015, il s'est d'ailleurs rapidement fait voir à l'E3 2015. De plus, Life is Strange 2 a été confirmé, et il est probable que ce jeu reste dans la même ambiance que le premier mais change de personnage.

Histoire du Jeu Vidéo : Dontnod Entertainment
 

         Vampyr est un RPG prévu pour 2017 sur PC, Playstation 4 et Xbox One. Son développement est dirigé par Philippe Moreau et sa direction artistique est quant à elle revenu à Grégory Szucs, un ancien concept artistique arrivé chez Dontnod en 2010. Bien que d'un style Bloodborne de From Software, il est promis plus réaliste. Il ne sera pas épisodique et est développé sous Unreal Engine 4. Dans Vampyr, nous jouerons Jonathan E. Reid, un médecin devenu un vampire après avoir été infecté par un de ses patients. L'action se situera à Londres au début du XXème siècle, alors que la ville est en pleine Grippe Espagnole, une pandémie terriblement mortelle. Nous nous retrouverons face à des choix cruciaux comme continuer de suivre ses valeurs humaines ou se laisser aller à devenir un tueur sanguinaire, notamment lorsque nous choisirons les victimes qui nourriront Jonathan. D'ailleurs, nos choix auront autant d'influence sur notre héros que sur Londres. Nous aurons accès à diverses pouvoirs et armes qui nous seront nécessaires lorsque nous affronterons des créatures dont nous ne connaissons pour l'instant pas la nature. Nous n'avons plus qu'à attendre la sortie pour en savoir plus sur ce jeu et sur l'avenir de Dontnod Entertainment.
 

Test de Remember Me - 2013
Test de Life is Strange - 2015
 
Histoire du Jeu Vidéo : Dontnod Entertainment
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Histoire du Jeu Vidéo - Life is Strange

Histoire du Jeu Vidéo : Quantic Dream 29/02/2016

Histoire du Jeu Vidéo : Quantic Dream
Posté en février 2016
 
         Quantic Dream est un studio français de développement de jeu vidéo fondé en 1997 à Paris par David de Gruttola, plus connu sous le nom de David Cage. Actuellement le studio est dirigé par ce dernier ainsi-que par Guillaume de Fondaumière, le directeur général délégué et producteur exécutif qui s'occupe notamment de l'administratif, du juridique, du commercial et surtout de la relation avec les tiers. Car en effet, Quantic Dream a collaboré avec un certain nombre de tiers tel que Eidos Interactive, Atari, Vivendi Universal Games, Sony Computer Entertainment, etc. Quantic Dream est de plus en plus connu et cela est notamment du à son studio de capture de mouvement d'un extrême performance. Celui-ci propose aujourd'hui la Motion et la Full Performance Capture, il est donc possible d'enregistrer le visage, le corps et la voix des acteurs. Cela se fait sur 700m² et avec pas moins de 75 caméras de haute précision. Avec ses plus de 15 ans d'expérience dans ce domaine, Quantic Dream a la possibilité de créer des personnages 3D de très haute qualité.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Quantic Dream

         Deux ans après la fondation du studio, il sortie son premier jeu Omikron The Nomad Soul sur PC puis sur Dreamcast, le tout avec la collaboration de Eidos Interractive mais aussi du célèbre chanteur britannique David Bowie qui est malheureusement décédé en début d'année. Effectivement, ce dernier a partcipé au jeu et fut une des première personnes à être modélisé en 3D dans un jeu vidéo grâce à la capture de mouvement, mais il travailla aussi sur la bande-son aux côtés de Xavier Despas et Reeves Gabrels.
         Dans ce jeu, nous incarnons en premier lieu un policier dans la ville d'Omikron qui est dirigé par une IA. Dans cet univers futuriste nous avons la possibilité de transférer notre âme entre une trentaine de personnages différents en personnalité comme en apparence et statistique. The Nomad Soul est un des premiers jeux de type bac à sable, soit qui laisse le joueur totalement libre dans un monde ouvert en 3D, nous pouvons donc découvrir de nombreux lieux, discuter avec une centaine de personnages, se battre, etc. Le jeu fut un assez bon succès en s'écoulant à environ 600 000 exemplaires, il remporta aussi plusieurs prix tel que celui de "Meilleur jeu d'action/aventure de l'année". Une suite nommé The Nomad Soul Exodus avait été prévu avant d'être annulé en 2001, puis elle fut réenvisagé vers 2005 sous le nom de Omikron Karma avant d'être définitivement annulé.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Quantic Dream

         A cette même période, Quantic Dream sort son deuxième jeu, édité cette fois-ci par Atari. Fahrenheit ou Indigo Prophecy aux Etats-Unis est sortie en 2005 sur PC, Playstation 2 et Xbox. Le jeu se déroule en 2009 à New-York en plein hiver. Un soir, Lucas Kane un client d'un dinner se retrouve en transe et poignarde un homme dans les toilettes sans en avoir conscience. Quand il revient à lui, il panique et fuit tout en souhaitant comprendre ce qu'il lui est arrivé. Par la suite, l'officier Carla Valenti et son adjoint Tyler Miles commencent à enquêter sur ce mystérieux meurtre. C'est en incarnant successivement ces trois protagonistes que nous pouvons comprendre cet étrange événement dont a été victime Lucas et dont les répercussions sont bien plus importantes que prévu.
 

         Fahrenheit fut un franc succès et s'est aujourd'hui écoulé à plus d'un million d'exemplaires. De plus, il a remporté plusieurs prix tel que "Meilleur scénario du jeu vidéo". En 2015, pour les 10 ans du jeu une version remastérisé a vu le jour sur PC et ios sous le nom de Fahrenheit Indigo Prophecy Remastered et sevrait sortir prochainement sur Androïd.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Quantic Dream

         A l'E3 2006, Quantic Dream présente la démo technique The Casting sur le stand de Sony Computer Entertainment. Ce prototype nous montre l'actrice Aurélie Bancilhon enregistré en motion capture passer un casting. Un an plus tard, le studio annonce sa collaboration avec Sony et l'année d'après Heavy Rain, le troisième jeu du studio est présenté pour la première fois à travers le niveau "Le Taxidermiste" qui nous met dans la peau d'une journaliste enquêtant dans la maison d'un taxidermiste qu'elle soupçonne d'être un tueur en série. Ce niveau contient plusieurs fins mais est antérieur au scénario d'Heavy Rain, de ce fait ce n'est qu'un bonus dans le jeu final. et c'est en Février 2010 après 172 jours de tournage en capture de mouvement que Heavy Rain sort exclusivement sur Playstation 3.
         Aux Etats-Unis, le tueur aux origamis enlève des jeunes garçons avant de les laisser se noyer dans de l'eau de pluie avec un origami. La dernière victime est Shaun Mars, le fils d'Ethan Mars qui se met à suivre tous les indices du tuer afin de sauver son fils. Nous enquêtons alors à travers le regard de quatre personnages, Ethan, le profiler du FBI Norman Jayden, le détective privé Scott Shelby et la curieuse Madisson Paige. A mi-chemin entre jeu vidéo et cinéma, Heavy Rain est quasiment considéré comme un trhiller, à la différence que la continuité comme la fin du scénario dépend du choix et des actions du joueur. Heavy Rain fut un immense succès et reste d'ailleurs le plus gros du studio avec plus de 3,4 millions d'exemplaires écoulés et plusieurs prix dont 3 British Academy of Films and Television (BAFTA) et 3 Design, Innovate, Communicate, Entertain Awards (DICE).


         Deux ans plus tard, en 2012, Quantic Dream présente une nouvelle démo technique réalisé en 2011. KARA met en scène un robot qui à cause d'un bug dans une chapine de montage prend vie et se met à avoir des sentiments. KARA incarné par l'actrice Valorie Curry grâce à la motion capture est une nouvelle expérience écrite et réalisé par David Cage, qui eut d'ailleurs un succès incroyable avec plus de 25 millions de visionnages sur internet et reçu même le prix de "Meilleur court métrage expérimental" lors du festival La Shorts Fest à Los Angeles. Contrairement à The Casting qui fut la première étape de Heavy Rain, KARA n'eut pas de lien direct avec le jeu à venir du studio.
         Effectivement, juste après la sortie de Heavy Rain, Qauntic Dream avait commencé le développement d'un nouveau jeu qu'ils annoncèrent le 5 juin 2012 à l'E3 sous le nom de Beyond Two Souls. Edité par Sony Computer Entertainment, Beyond Two Souls est le second jeu du studio à sortir exclusivement sur Playstation 3. Ce jeu d'aventure met en scène les acteurs Ellen Page et Willam Dafoe après plus d'une centaine de jours de tournage en motion capture. Nous y incarnons la jeune Jodie Holmes pendant son enfance et sa vie d'adulte dans un ordre non linéaire, ainsi-que Aiden une entité immatériel indissociable de Jodie depuis sa naissance. Ces étranges capacités et la présence de Aiden pousseront Jodie à vivre une aventure mêlant surnaturel, action et émotion sur laquelle nous avons un grand choix qui permet d'accèder à plus d'une vingtaine de fins différentes. Malgré cela, Beyond Two Souls divisa le public comme la critique, reprochant souvent d'être plus un film interactif qu'un vrai jeu vidéo. Bien que d'autres ont salués cette nouvelle façon de jouer et la narration d'une grande émotion. Le jeu s'est tout de même aujourd'hui écoulé à plus d'un million d'exemplaires et a été remastérisé pour la Playstation 4 pour une version dématérialisé sortie le 26 Novembre 2015, ainsi-qu'une compilation accompagné d'une remastérisation de Heavy Rain nommé The Heavy Rain and Beyond Two Souls Collection qui est sortie en édition physique le 2 Mars dernier.


         La même année que la sortie de Beyond Two Souls soit en 2013, Quantic Dream présente à l'E3 une nouvelle démo technique appelé The Dark Sorcerer qui est cette fois sur Playstation 4. Cette vidéo de 12 minutes nous montre un sorcier en train de jeter un sort interprété par David Gant accompagné d'un gobelin. et soudain, il s'interrompt et nous découvrons qu'il s'agit en réalité d'une mise en scène et qu'ils sont en train de réaliser un court métrage. Cette démo n'a pour l'instant donné suite à aucun jeu, mais elle a permis de voir que la capacité de la Playstation 4 sachant que The Dark Sorcerer a été réalisé avec le moteur de Beyond Two Souls soit d'un jeu Playstation 3.


         Entre temps, Quantic Dream avait démarré le développement d'un nouveau jeu qui fut officialisé à la conférence Playstation de la Paris Games Week 2015. Detroit Become Human est la suite de la célèbre démo technique KARA présenté en 2012. Ce jeu nous plongera dans un futur proche où les androïdes bien que semblables physiquement aux humains sont à leur service. Kara quand à elle est doté d'une conscience et de sentiments et tente alors de découvrir notre monde. Ce nouveau jeu de Quantic Dream nous proposera un scénario tournant autour de la signification d'humanité et le fait que des androïdes puissent avoir des sentiments. A ce jour, aucune date de sortie n'a été divulguée.
         En conclusion, Quantic Dream est un studio assez novateur et largement reconnu grâce à son studio de capture de mouvement, ses scénarios basés sur le ressenti et les émotion du joueur, mais en même temps il est décrié de part sa grande influence cinématographique qui amène certains à plus considérer ces jeux comme des films interactifs que de véritables jeux vidéo.
 
Test de Heavy Rain - 2010

Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Histoire du Jeu Vidéo

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter 12/04/2016

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter
Posté en avril 2016

         Le studio de développement Naughty Dog crée en 1984 par Andy Gavin et Jason Rubin qui fut racheté par Sony Interactive Entertainment en 2001 développa une série de jeu nommé Jak and Daxter entre 2001 et 2009. Cette série fut la première crée après le rachat par Sony, bien que la précédente série du studio, Crash Bandicoot était déjà une exclusivité Playstation. C'est d'ailleurs cette même équipe de développement qui travailla sur les épisodes principaux de Jak and Daxter.
         La série est composé de 6 jeux sortis exclusivement sur les consoles Playstation, parmi-eux trois sont des épisodes principaux et trois sont des épisodes annexes. La trilogie principale se compose de Jak and Daxter The Precursor Legacy, Jak II Hors la loi et Jak 3.
         Jak and Daxter, c'est une série de jeux d'aventure et de plate-forme dans laquelle nous suivons l'histoire de ces deux personnages. Jak, le protagoniste principal que nous incarnons tout au long de la série hors exception, est un jeune homme aux cheveux blond-vert et aux yeux bleus d'une grande agilité. Tandis-que Daxter, le second protagoniste et fidèle compagnon de Jak, qui est à la base un jeune homme également se retrouve transformé en beloutre, un petit animal orange entre une belette et une loutre. Malgré leurs grandes oreilles qui peuvent faire penser à des elfes, tous les personnages du jeu sont bien des humains.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter
 

         Le premier jeu de la série, The Precursor Legacy est la première aventure de nos héros. Elle est sorti en 2001 sur Playstation 2 et a connu un franc succès en s'écoulant à plus de 3,5 million d'exemplaires, et en obtenant aussi quelques récompenses. Alors qu'ils vivent paisiblement au Village des Sables, Jak et Daxter décident de visiter l'Île de la Brume malgré l'interdiction du Sage Vert Samos, qui est en quelques sorte le doyen du village. Au cours de leur expédition, Daxter tombe dans un puit d'Éco noire et c'est ainsi-qu'il devient une beloutre. Les deux héros entreprennent alors une quête pour rendre son apparence d'origine à Daxter, et au cours de laquelle ils se retrouvent obligés d'affronter des Lurkers comme d'autres ennemis qui menace la paix du monde.
         Le monde de ce premier jeu qui n'est plus accessible dans les autres épisodes est composé de plusieurs îles majoritairement paradisiaques avec des plages, la mer et énormément de verdure avec même quelques forêts. Il y a aussi de rares zones inhospitalières de type volcanique. Bien qu'assez agréable à vivre quoi qu'un peu sauvage, l'endroit est assez peu habité par rapport à sa taille, bien qu'il y ait aussi beaucoup de Lurkers, des sortes de gorilles mauve foncé assez hostile et sauvage bien qu'ils soient capable de parler et qu'ils construisent nombre d'objets et de machines. Ce monde ainsi-que tous ceux que nous découvrons dans la suite de la série sont liés par les Précurseurs et l'Éco. Les Précurseurs sont une civilisation d'une grande puissance antérieur à la civilisation humaine, ils auraient construit le monde tel qu'il est et usaient d'une technologie bien supérieur à celle des humains. De nombreux vestiges de cette civilisation est parsemé en diverses endroits et beaucoup pensent que s'emparer de toutes leur technologie est le secret du pouvoir. Les Précurseurs sont un des éléments clés de l'univers de Jak and Daxter. Ce qui est aussi le cas de l'Éco, cette énergie magique qui est essentielle à toutes formes de vie, mais qui est aussi très utilisé dans la technologie humaine. Il en existe plusieurs types, l'Éco verte, rouge, bleu et jaune qui sont bénéfiques et dont la fusion forme l'Éco blanche ou de lumière qui est aussi bénéfique que puissante, et il y a l'Éco noire, bien que très puissante, elle est aussi très dangereuse car instable, mais elle est tout de même très utilisé dans les technologies humaines. Les Écos blanche et noire permettent au monde de s'équilibrer naturellement.

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter
 

         Le second épisode, Jak II Hors la loi ou Renegade qui est sorti en 2003 sur Playstation 2 fut aussi un succès avec quasiment 3 millions d'exemplaires écoulés. Le jeu se déroule juste après la fin de The Precursor Legacy ou du moins sa première cinématique, car après nous sommes projetés 2 ans plus tard. Désormais Jak et Daxter sont dans la triste Abriville qui est gouverné par le Baton Praxys et son régime oppressant, mais aussi sous la menace constante des Metal Heads. Nos deux héros doivent désormais affronter ces deux menaces, s'ils veulent pouvoir rentrer chez eux.
         A la différence du premier jeu, Abriville et ses extérieurs se veulent plus sombre que l'archipel où vivait Jak et Daxter. Les nombreux habitants semblent malheureux et maltraités par la Grenagarde et malgré la technologie environnante, ils sont assez pauvre. Le cadre est presque à l'opposé du Village des Sables, mais il reste plusieurs point communs essentiels dont les Précurseurs et l'Éco. Il y a aussi quelques nouveaux éléments qui viennent élargir l'univers de la série comme la Grenagarde, l'armée qui protège Abriville et qui est sous les ordres du Baron Praxys ; et les Metal Heads, ces créatures de types reptilien et insectoïde qui cherchent à envahir le monde sous les ordres de leur chef, qui contrairement aux autres Metal Heads est capable de parler comme les humains, effectivement, les Metal Heads ne sont pas doués de la parole, hors exception comme leur chef. Il y a également une faune propre composé de diverses créatures hostiles ou inoffensives répartie dans les différents lieux des jeux.

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter
 

         Le troisième et dernier épisode principal de la série, Jak 3 est sorti en 2004 sur Playstation 2 et se vendit à presque 2 millions d'exemplaires, moins que les épisodes précédent tout en restant un succès. Ce jeu se passe peu de temps après Jak II et nous permet d'évoluer entre Abriville et les Terres Pelées où une nouvelle ville est disponible, Spargus. Désormais, la menace est plus grande que jamais et des ennemis aussi puissants qu'anciens veulent détruire le monde, seulement Jak et Daxter ne sont pas encore près d'abandonner celui-ci.
         Assez proche de Jak II dans son ambiance générale, Jak 3 nous ouvre aussi les portes de l'immense désert des Terres Pelées et de toutes ces zones qui lui sont reliés tel qu'un gigantesque temple. Il y a ici un véritable contraste entre les deux villes du jeu. Les éléments de cet épisode reprennent tous ceux des précédents avec plus de précisions, de personnages et de révélations, il s'agit d'une véritable conclusion aux événements passés.

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter

         La trilogie principale dispose d'une jouabilité qui a évolué au fil des jeux tout en gardant les mêmes bases. Les réelles différences sont apparues dans le domaine du combat avec l'arrivée des armes à feu dans le II et leur amélioration dans le 3 ; mais aussi dans la conduite avec les vaisseaux dans le II et les voitures dans le 3. Entre escalade, combat, conduite et autres activités, Jak and Daxter est une série grisante qui dispose en plus d'un monde ouvert. D'une manière générale, nous y trouvons une association de haute qualité qui nous montre encore que l'équipe des Crash Bandicoot est talentueuse et sait créer des jeux de qualité.
         Cette série a à l'époque grandement contribué à faire de Naughty Dog un studio d'exception qui en plus était déjà assez connu grâce aux Crash Bandicoot, et celà a aussi été bénéfique à la Playstation 2 de se voir valoriser de 3 exclusivités supplémentaires qui se sont tout de même au total écoulés à plus de 8 millions d'exemplaires.

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter


         Pour compléter la série, trois jeux annexes ont vus le jour après la trilogie principale. Le premier fut Jak X ou Jak X Combat Racing, toujours développé par Naughty Dog et exclusif à la Playstation 2, il s'est vendu à un peu plus de 500 000 exemplaires. A la différence de tous les autres jeux Jak and Daxter, celui-ci est un jeu de course uniquement. Il se déroule peu de temps après la fin de Jak 3 et a tout de même une valeur scénaristique. Seulement il n'est pas non plus essentiel et n'offre aucune autre possibilité que de conduire, d'où un chiffre de vente assez faible comparé aux autre jeux.
         Le second fut Daxter, développé par Ready at Dawn Studios mais produit par Naughty Dog, ce jeu exclusif à la Playstation Portable s'est vendu à plus de 2 millions d'exemplaires, c'est d'ailleurs le plus vendu des épisodes annexes. Celui-ci est le seul où nous incarnons uniquement Daxter du début à la fin. Nous découvrons alors tout ce qu'il s'est passé durant les 2 ans de « pause » au début de Jak II. Bien plus important scénaristiquement et reprenant les mécaniques de jeu de la trilogie originale, cet épisode a connu un franc succès.
         Le dernier fut Jak and Daxter The Lost Frontier, sorti en 2009 en exclusivité sur Playstation 2 et Playstation Portable, il est le jeu le moins vendu de la série avec environs 460 000 exemplaires écoulés. La raison majeur de cet échec est qu'il s'agit du seul jeu qui n'est ni développé ni produit par Naughty Dog, effectivement le développement fut assuré par High Impact Games. Bien que prenant la suite de Jak X tout en revenant aux genres d'origine, beaucoup trop d'éléments ont été modifiés dans la prise en main et la continuité du scénario. De ce fait, les habitués de la série à qui était destiné ce jeu ne pouvaient s'y retrouver et ont donc majoritairement été déçu, ce qui aussi le cas de la critique qui a globalement assez mal noté le jeu.

 
         Jak and Daxter reste avant tout célèbre et apprécié pour sa trilogie qui reste une série phare de la Playstation 2. De ce fait, 11 ans après la sortie de The Precursor Legacy, une édition spéciale Classic HD a vu le jour sous le nom de The Jak and Daxter Trilogy, regroupant les trois épisodes principaux, cette édition est sorti en 2012 exclusivement sur Playstation 3 et Playstation Vita.

Test de Jak II : Hors la loi - 2003
Test de Jak 3 - 2004

Histoire du Jeu Vidéo : Jak and Daxter
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Histoire du Jeu Vidéo - Aventure - Plate-forme

Histoire du Jeu Vidéo : Bungie Studios 12/07/2016

Histoire du Jeu Vidéo : Bungie Studios
Posté en juillet 2016

         Bungie Studios est un studio de développement et d'édition de jeux vidéo fondé en 1991 sous le nom de Bungie Software Products Corporation par Alex Seropian et Jason Jones, deux étudiants de l'Université de Chicago aux États-Unis. Tout commença avec Gnop ! un clone de Pong qui fut distribuer en bonus avec certains futurs jeux du studio, bien que sans grand intérêt, il fut ce qui entraîna la fondation du studio. Leur premier véritable jeu fut Operation Desert Storm, un tank shooter basé sur l'opération du même nom de la Guerre du Golfe (1990-1991), il y eut ensuite Minotaur The Labyrinths of Crete en 1992 un jeu de donjon, et aussi Pathways Into Darkness en 1993 un FPS. A ses débuts, le studio ne développait que des jeux pour Mac et plus particulièrement des FPS futuristes dont la trilogie Marathon sorti de 1994 à 1996. C'est avec les deux épisodes de Myth des jeux de stratégie sortis en 1997 et 1998, que Bungie commença à développer des jeux aussi disponible sur Windows, et c'est d'ailleurs aussi à cette période que le studio fut rejoint par deux de ces membres les plus importants encore aujourd'hui, le directeur créatif Marcus Lehto et le compositeur Martin O'Donnell.
 

         L'année 2000 marqua un tournant pour le studio, car il devint une filiale de Microsoft Games Studios, prit le nom de Bungie Studios, fut rejoint par le test manager Harold Ryan, et commença à développer des jeux exclusifs à la Xbox première du nom, hors Oni qui sorti en 2001. Ce jeu d'action / aventure édité par Take Two Interactive sur Windows, Mac et Playstation 2 nous met dans la peau de Konoko une agent d'élite du TCTF ayant pour but de stopper un syndicat du crime.
 

         Avant de rejoindre Microsoft, Bungie était en plein développement d'un FPS, ce dernier qui devait sortir sur plusieurs plate-formes fut finalement une exclusivité Xbox, et fit même parti du line-up de celle-ci, il s'agissait de HALO Combat Evolved qui sortit en 2001. Ce jeu se déroule au XXVIème siècle, à cause de la surpopulation de la Terre, les humains commencèrent à coloniser d'autres planètes, seulement une race extraterrestre plus avancée technologiquement, les Covenants leur déclarèrent la guerre aux humains de part leur croyance. A l'origine HALO aurait du être un jeu de stratégie en temps réel se déroulant dans l'univers de Myth, mais l'idée fut abandonné. Cependant le rajout « Combat Evolved » fut une idée de Microsoft, estimant que le simple titre de HALO ne serait pas assez descriptif. Bien que dénué d'un mode en ligne car le Xbox Live n'était pas disponible à la sorti de la Xbox, HALO Combat Evolved fut une vraie réussite, reçu un accueil réellement positif hors quelques critiques sur le level design, et du coup sorti sur Windows et Mac en 2003, ces versions possédant par contre un mode multijoueur en ligne. Écoulé à plus de 5 millions d'exemplaires, le jeu reçu plusieurs récompenses et titres dont celui de « Meilleure bande originale » qui fut grandement encensé, celle-ci fut composé par Martin O'Donnell et Michael Salvatori. Ce succès entraîna plusieurs adaptations en livres et comics, ce que Bungie considère comme des canons. Bien-sûr suite à ce succès, Bungie n'hésita pas à faire une suite, surtout que le scénariste Joseph Staten qui avait été fraîchement embauché pour le développement de HALO tout comme le producteur exécutif et studio manager Pete Parsons, confirma qu'ils avaient beaucoup de bonnes idées et qu'un seul jeu ne suffirait pas.


         Pendant la période de développement un projet de jeu nommé Phoenix avait vu le jour, ce semi-STR ayant des airs de Minecraft vu annulé à cause du besoin d'effectif pour le développement de HALO 2. Un autre projet nommé Gypsum fut crée pratiquement en même temps, où nous pouvions contrôler un minotaure dans un TPS de type médiéval-fantastique, seulement celui-ci fut abandonné pour les mêmes raisons que le projet Phoenix. HALO 2 sorti en 2004 sur Xbox et Windows avec nombre de nouveautés dont un nouveau moteur graphique et un mode multijoueur en ligne qui fut grandement apprécié. Très attendu, cette suite fut le jeu le plus vendu de la Xbox avec environ 8,5 millions de jeux écoulés. Encore reconnu pour un excellent scénario, une magnifique bande-son toujours composé par Martin O'Donnell et Michael Salvatori, et ayant augmenté les abonnements au Xbox Live, ce jeu laissa son empreinte sur la première console de Microsoft. Au cours de cette année, un des membres fondateurs, Alex Seropian quitta le studio pour en créer un autre nommé Wideload Games.
         3 années de développement plus tard en 2007, Bungie nous délivrait HALO 3 sur Xbox 360, toujours centré sur l'affrontement entre l'humanité et le Covenant, le jeu fut dans l'ensemble bien reçu, cependant certains trouvèrent le mode solo un peu court tout de même, mais cela n'empêcha pas celui-ci d'être récompensé. Les nouveautés et le mode multijoueur ont fait de ce jeu un succès avec plus de 8 millions d'unités vendues. Cette même année Bungie quitta Microsoft et retrouva son indépendance, cependant cela n'empêcha pas son jeu suivant d'être une nouvelle exclusivité Xbox 360. En 2008, Harold Ryan prit la tête du studio en devenant le CEO de Bungie.


         Puis en 2009 sortit HALO 3 ODST sur Xbox 360, cet épisode est une préquelle de HALO 3 où nous incarnons un soldat d'élite de l'ODST (Orbital Drop Shock Troppers) qui part à la recherche de ses coéquipiers disparus. Ce jeu dont l'approche différait de la série principale fut un succès mitigé, bien que sa bande-son inspiré par le jazz et toujours composé par la même équipe malgré ses différences et son scénario étaient réellement appréciés, son prix était considéré comme extrêmement élevé par rapport à la durée de la campagne. Cependant le jeu s'écoula tout de même à plus de 3 millions d'exemplaires et reçu quelques titres. La même année le studio sortit son dernier HALO, HALO Reach une dernière exclusivité Xbox 360. Pour pouvoir assurer la sortie de ces deux derniers épisodes, Bungie avait scindé ses équipes en deux groupes l'un pour ODST, l'autre pour Reach. Ce dernier HALO signé Bungie fut une préquelle de HALO Combat Evolved, tout premier épisode de la série. Contenant de nouveaux personnages, capacités, une bande-son toujours aussi excellente mais plus sombre, et surtout bénéficiant de texture et d'un design bien supérieur, cet épisode fut une des plus grandes réussite du studio avec plus de 8 millions de jeux écoulés.
 
 
         En 2010 Bungie démarra un partenariat avec Activision Blizzard pour éditer leur jeux sur diverses plate-formes, celui-ci finira en 2020. Bien que le studio avait passé le flambeau à 343 Industries, un studio crée spécialement par Microsoft pour développer les épisodes suivants de HALO, Bungie prit tout de même part au développement d'un épisode anniversaire, HALO Combat Evolved Anniversary pour fêter les 10 ans de la série, ce dernier sortit en 2011 sur Xbox 360.
         Jusqu'en 2014, le studio était en plein développement d'une nouvelle licence, mais vit également le scénariste principal du studio Joseph Staten partir en 2013 après avoir réalisé le scénario de ce nouveau jeu pour rejoindre Microsoft Studios. A l'origine celui-ci aurait du se dérouler dans un univers médiéval, mais cet idée fut abandonnée pour partir sur un FPS futuriste, la spécialité de Bungie, bien que quelques éléments médiévaux restèrent dans le jeu définitif. Destiny sortit en septembre 2014 sur Playstation 3, Playstation 4, Xbox 360 et Xbox One. Ce jeu se déroule dans un futur post-apocalyptique où les humains au bord de l'extinction doivent combattre les « Ténèbres », les ennemis du « Voyageur » un être supérieur ayant apporté nombre de connaissances aux hommes. Bien que le prix du jeu fut souvent considéré comme excessif, les critiques furent majoritairement positives et Destiny s'imposa rapidement comme un des meilleurs FPS de la huitième génération avec pas moins de 16 millions d'unités écoulées. Depuis sa sortie, trois extensions furent disponibles, une en 2014 et deux en 2015, de plus une quatrième nommé « Les Seigneurs de Fer » sortira le 20 Septembre prochain.
 

         Depuis janvier 2015, Harold Ryan a quitté sa place de CEO en faveur de Pete Parsons l'actuel CEO de Bungie, qui est de nos jours un studio florissant d'environ 750 employés en plein développement de Destiny 2 qui sortira courant 2017.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Bungie Studios
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Histoire du Jeu Vidéo

Histoire du Jeu Vidéo : Lionhead Studios 01/08/2016

Histoire du Jeu Vidéo : Lionhead Studios
Posté en août 2016

         Lionhead Studios est un développeur de jeu vidéo anglais fondé en 2001 par Peter Molyneux à Guildford. Le but du studio était de créer des jeux inventifs et d'un nouveau genre avec une petite équipe. Ainsi naquit le premier jeu de Lionhead, Black & White. Un jeu de stratégie en temps réel édité par Electronic Arts et Feral Interactive sorti sur PC et Mac en 2001. Nous y incarnons une sorte de dieu qui doit prendre le contrôle de plusieurs villages pour acquérir du pouvoir. Ce premier jeu fut une réussite, il reçut des critiques très positives et remporta un BAFTA ( British Academy Film and Television Arts Awards ). Cependant certains estimèrent que le jeu avait été surévalué.


         Après ce premier succès, Lionhead créa trois filiales, Black & White Studios, Big Blue Box Studios et Intrepid Games, chacun devant s'occuper d'une série spécifique du studio. En 2002, sortit une extension pour Black & White, L'île aux créatures, tandis-que les filiales étaient en plein développement de nouveaux jeux. Puis en 2004, Big Blue Box Studios nous délivra Fable, un action RPG édité par Microsoft sur PC et Xbox. Nous y incarnons un personnage durant toute sa vie, et nous le guidons via un système de choix. Fable fut un grand succès, il reçu un grand nombre de prix et s'est aujourd'hui écoulé à plus de 3 millions d'exemplaires.


         L'année suivante en 2005, Fable bénéficia d'une extension nommé The Lost Chapter, et Black & White Studios nous délivra Black & White 2 édité à nouveau par Electronic Arts et Feral Interactive sur PC et Mac. Cette suite nous met dans la peau d'un dieu qui répondant aux prières d'une jeune femme vient aider son peuple. Le jeu fut en moyenne assez bien accueilli et une extension nommé Le Combat des Dieux sorti cette même année. Malgré le succès de ses deux derniers jeux, Lionhead du faire face à de graves problèmes financiers suite à un dépassement de budget sur Fable et Black & White 2. Bien qu'il avait des investisseurs, Lionhead et ses environ 300 employés voyait l'offre publique d'achat arriver, heureusement plusieurs éditeurs souhaitaient acquérir le studio, entre autres Microsoft et Ubisoft. C'est donc en avril 2006 que Lionhead Studios devint une filiale indépendante de Microsoft, alors-que les propres filiales du studio avait déjà cesser d'exister auparavant, car s'étant réintégré dans celui-ci, hors Intrepid Games qui fut dissout. Un peu avant que Lionhead rejoigne Microsoft, quatre employés ont quittés le studio pour fonder Media Molecule, développeur de Little Big Planet et Terraway, aujourd'hui studio de Sony Interactive Entertainment. De plus, Lionhead eut tout de même la possibilité de nous délivrer The Movies en 2005 édité par Avtivision et Feral interactive sur PC et Mac. Ce jeu de gestion qui aurait pu sortir sur Playstation 2 et Xbox, nous permettait de créer nos propres films. The Movies bénéficia d'une extension exclusivement américaine nommé Stuns and Effects en 2006, l'Europe en étant privé, des fans créèrent des patchs pour obtenir et traduire l'extension, ce qui fut approuvé par Lionhead.


         Financièrement relancé, Lionhead put poursuivre son activité et se concentra sur le développement de son prochain jeu, Fable II qui sorti en 2008 sur Xbox 360. 500 ans après Fable, nous dirigeons un personnage surnommé Moineau qui recherche vengeance. Une nouvelle réussite de Lionhead avec plus de 2,6 millions d'exemplaires vendus, ainsi-que plusieurs récompenses. De part cette réussite, Lionhead poursuivit avec Fable III qui sorti en 2010 sur PC et Xbox 360. 50 ans après Fable II nous incarnons l'enfant cadet du héros du précédent jeu qui était devenu roi, notre but est alors de reprendre le trône à notre frère aîné, le tyran Logan. Moins apprécié que ses prédécesseurs, Fable III fut tout de même estimé.


         Malgré le départ du fondateur Peter Molyneux pour fonder le studio 22 Cans en 2012, deux nouveaux jeux sortirent à quelques mois d'intervalle. Le premier fut Fable Heroes sur Xbox 360, un beat'em all où nous pouvons incarner un des 12 personnages issus des autres jeux de la série Fable. Assez différent des autres épisodes de part son genre et sa jouabilité, il est moyennement accueilli par la critique. Ce fut ensuite le tour de Fable The Journey, un jeu d'action aventure sur Xbox 360 nécessitant la Kinect. Ce Fable distinct de la série principale reçoit des critiques assez partagés. Depuis l'arrivée de la Kinect, Lionhead avait déjà travaillé sur un premier projet entre 2010 et 2011 nommé Milo qui devait l'utiliser, mais il fut abandonné et certaines idées furent alors réutiliser dans Fable The Journey.


         Cette même année, 10% des effectifs du studio sont licenciés, ce qui semble annoncé le début de la fin pour Lionhead, car bien qu'il annonce Fable Legends en 2013 pour PC et Xbox One dont le développement semble se poursuivre tranquillement et qu'il sort Fable Anniversary en 2013, une version HD du premier Fable sur PC et Xbox 360 ; en mars 2016 Microsoft annonce la fermeture de Lionhead Studios après six semaines de réflexions et discussions avec les membres du studio. Microsoft qui a cette occasion ferma aussi le studio danois Press Play Studios avait décidé de « dédier ses investissements et ressources en matière de développement aux jeux et licences que les fans trouvent les plus existantes et auxquels ils ont le plus envie de jouer » d'après Hanno Lemke, le general manager de Microsoft Studios Europe.
         Aujourd'hui certains des employés de Lionhead ont étés recrutés par Sony et d'autres ont continué le jeu Fable Fortune qui était en développement avant la fermeture du studio, sous le nom de Flaming Fowl Studios ils lancèrent une campagne Kickstarter qu'ils finirent par annulé après avoir trouvé des investisseurs qui assurent la continuité du projet. Malgré sa fermeture, Lionhead Studios restera un développeur qui aura marqué l'histoire du jeu vidéo de part son ingéniosité et son inventivité.
 
Histoire du Jeu Vidéo : Lionhead Studios
Vous aimez cet article ? Aidez-moi à faire connaître mon blog en le partageant avec vos amis et sur les réseaux sociaux en cliquant sur Partager ci-dessous.

Tags : Histoire du Jeu Vidéo